Exposition : «Thérapie expo» : Le détail et la différence





Jalel Bessaâd et Chahine Dhahak exposent actuellement une cinquantaine de photos
à l’Espace El Teatro Aire Libre sous le thème de «Thérapie expo».
Une rencontre autour d’une photo qui guérirait des maux de la vie et du quotidien. On pourrait croire que cette exposition s’inscrit dans la lignée de celles qui ont été inspirées par la Révolution tunisienne, ou qui la racontent, tout simplement. Mais cette mise à vue rassemble des photos prises par les deux plasticiens, designers, photographes, cinéastes et artistes en somme bien des années avant la révolution. Cet ensemble de photos, en noir et blanc et en couleur, propose une déambulation à travers les cités, les gens, les mouvements et les attitudes. Tant de choses et d’êtres, que les deux photographes fixent et prennent sur le vif et dont ils composent leur œuvre.
Le détail tient lieu de thème principal; on pourrait ouvrir sur d’autres interprétations. Mais de quelle thérapie s’agit-il, ici? Les lecteurs se situent à plusieurs niveaux et l’expo, qu’elle soit «élitiste» ou «grand public», donne à voir des lieux communs, des situations quelque peu banales. Mais il est des tristesses qui surviennent des tableaux choquants qui sont d’ailleurs en complète contradiction avec d’autres où la recherche esthétique prévaut. Le noir et blanc et la couleur, pour y revenir, se rencontrent, s’entrecroisent. Les visages sont heureux et malheureux et la crispation monte. Annonçait-elle une révolution imminente? La délivrance de plusieurs années d’emprisonnement intérieur?


Lotfi BEN KHELIFA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com