S.T. : Cinq candidats potentiels à la présidence





A présent, c’est officiel. L’AG élective du Stade Tunisien aura bien lieu le 29 avril courant et Mohamed Dérouiche a présenté, hier, sa démission.
Le communiqué, paru hier, a confirmé la tenue d’une AG élective à la fin de ce mois. De même, le départ de Dérouiche est à présent officiel. Il en a parlé et il l’a annoncé officiellement. Le Stade Tunisien aura, à partir du 29 avril, un nouveau président qui sera élu par les supporters, à l’instar de ce qui s’est passé au CA et au CAB.
La surprise Haddad !
Qu’en est-il des éventuelles candidatures aux postes de président et de premier vice-président? Quelques noms reviennent sur les langues au Bardo, mais on apprend que cinq candidats, au moins, sont intéressés par la succession de Dérouiche. Il s’agit, selon des sources très proches du club, du revenant Ahmed Salhi, de Lassaâd Mghirbi qui bénéficiera sûrement du soutien de son frère aîné Ahmed, Anis Bettaïeb l’ex-responsable de la section basket-ball, Kamel Ben Ali, ex-président de la section handball et Adel Chamekh qui a été le premier à se manifester juste après la réunion tenue il y a trois semaines et qui a vu Mohamed Dérouiche annoncer verbalement son départ.
Nous avons révélé ici les cinq principaux noms pour d’éventuelles candidatures, mais il y a un autre nom, murmuré un peu partout au Bardo et qui pourrait tout chambarder en cas de confirmation. Les supporters stadistes voient d’un très bon œil la candidature de M. Anouar Haddad, l’actuel vice-président de la FTF. C’est un dirigeant qui a servi le ST pendant plus de trente ans, qui a collaboré avec les divers comités directeurs depuis l’ère Hédi Naïfer. Son arrivée à la tête du club est fort souhaitée par tous et certains candidats n’hésitent pas à affirmer qu’ils sont disposés à retirer leur candidature au cas où Haddad annoncerait la sienne. C’est encore tôt pour en parler sérieusement car ce dernier est également cité pour succéder à Ali Hafsi, démissionnaire, en étant le vice-président. Les données peuvent ainsi changer au Bardo et tout sera beaucoup plus clair dans quelques jours.


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com