Nabil Maâloul : «L’Espérance est prête»





Fidèle à ses habitudes, Nabil Maâloul a tenu hier matin une conférence de presse destinée à la présentation du match de reprise face au C.A.B. Un match à gagner absolument, convaincu comme il est que l’équipe est prête.
Cette fois-ci, le coach sang et or a tenu à n’évoquer que le match de demain pour éviter d’éclairer l’opinion sur des sujets collatéraux qui circulent ces derniers jours.
Abordant le match de demain face au C.A.B. et commentant l’état des lieux, Maâloul, contrairement à ses habitudes n’a pas voulu annoncer la formation qui va être alignée: «Cette fois-ci je m’abstiens à répondre à cette question. Vous savez déjà que Afful est blessé et que Darragi est suspendu. C’est tout ce que je peux déclarer cette fois-ci». Est-ce pour cacher son jeu car en face il y a un certain Kanzari qui connaît sur le bout des doigts les Sang et Or?
Le cas Baghouli
En l’absence de Darragi, le coach sang et or devrait aligner au poste de régisseur le revenant Baghouli. Mais là aussi Maâloul apporte quelques précisions «Cela fait un an et demi que Baghouli n’a pas joué de match officiel. Il manque de rythme, mais personne ne peut nier sa valeur technique et sa capacité d’orienter le jeu. Maintenant, il reste à décider s’il doit être aligné d’entrée ou en cours de jeu. Ce qui est certain, c’est que rencontrer ses anciennes couleurs devrait hautement le motiver».
Longtemps reportée, la titularisation du jeune Idriss Mhirsi aura lieu demain. Maâloul explique son absence à Cotonou par son jeune âge et les conditions difficiles du match. En tout cas, les jeunes s’ils sont méritants ils jouent sans problèmes, mais en fin de compte on ne peut aligner tout le monde. Des gars comme Khénissi ou Ben Salem possèdent aussi d’excellents arguments.
L’état physique
Trois mois après le dernier match officiel en L1, l’Espérance retrouve la compétition nationale mais dans quel état physique? Réponse du premier responsable technique: «On a bien travaillé pendant la trêve malgré les absences répétées des internationaux. Aujourd’hui, je compte sur ceux qui ont pris part au CHAN et qui sont au nombre de cinq et sur des olympiques qui viennent de jouer au Malawi et qui ont repris les entraînements avant-hier après-midi. Autrement dit, on est prêt pour jouer, gagner et Inchallah convaincre».
L’adversaire
Rencontrer le C.A.B. à l’occasion de cette reprise constitue certainement un événement footballistique vu la valeur incontestée de l’opposition. Maâloul en convient: «L’équipe bizertine a beaucoup progressé. Kanzari connaît mieux son groupe et je m’attends à une forte résistance surtout que les Cabistes pratiquent un football ouvert et porté vers l’offensive».
Appel au public
La reprise aura lieu en présence du public. Un fait qui fait certainement plaisir à tous. Pour Maâloul: «Il y aura entre 30 et 40 mille présents, impatients de revoir ses favoris et de les soutenir. Je leur demande d’encourager l’Espérance de bout en bout et j’espère que la victoire sera au bout du chemin».


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com