U.D.U./ Chebbi à l’épreuve du Conseil national





La désignation d’un secrétaire général par intérim est au centre du Conseil national de l’Union Démocratique Unioniste (UDU) qui se tient depuis hier après-midi à Tunis. Tunis-Le Quotidien Les divergences sur l’aptitude de M. Moncef Chebbi à succéder à l’ancien S.G. du parti semblent persister. Elu par vote interne au sein du Bureau politique parmi quatre candidats, M. Chebbi ne fait, pourtant, pas l’unanimité autour de lui. Ses détracteurs se font de plus en plus nombreux au niveau de toutes les structures du parti. Ceux-ci estiment que ce membre du Bureau politique «manque d’expérience qui lui permet de gérer les affaires d’un parti sur des sables mouvants par ces temps où les formations politiques d’obédience nationaliste arabe sont appelés à moderniser leur reférentiel idéologique et à l’adapter à la nouvelle situation de la région arabe». Certains unionistes appellent au maintien de la gestion collégiale des affaires du parti en attendant le congrès, lequel devrait se tenir avant les présidentielles et législatives d’octobre prochain. D’autres militants pensent, en revanche, que M. Chebbi est capable, en tant que militant de première heure bien informé à propos des équilibres fragiles au sein du parti, de conduire le parti à bon port. Ces divergences auraient, en principe, jeté leur ombre sur les travaux de la première journée du Conseil national qui aura à examiner également le programme de restructuration du parti ainsi que les préparatifs pour le congrès. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com