Les éclairs de la 15e journée Du bon et du moins bon





Abstraction faite des envahissements du terrain à Béja surtout, et à Sfax ou du grabuge constaté sur les gradins de Gabès, la 15e ronde nous a réservé de belles choses comme le coup d’éclat du CSHL à Sousse.


 Les Banlieusards ne sont pas à leur premier exploit. Ils ont confirmé à Sousse leur bon par­cours de cette saison et ont ramené un succès mérité pour faire un autre pas vers l’avant face à une Etoile qui ne peut s’en prendre qu’à elle-même pour avoir été stérile en attaque et non à l’arbitrage comme l’a déclaré son entraîneur après le coup de sifflet final au micro d’une radio.
Anis Zitouni confirme
Encore une fois, le gardien ham­mam-lifois Anis Zitouni brille en anni­hilant des buts tout faits plus d’une fois face à l’attaque étoilée samedi à Sousse et en contribuant nettement à la victoire de son club. Apparemment Zitouni a atteint l’âge de maturité et s’est assagi par rapport aux dernières saisons.
Ben Fraj, pile et face !
Cette fois-ci, le défenseur de l’ESH Sousse s’est distingué sur le plan offensif en arrivant à inscrire un joli but sur un retourné acrobatique dos aux filets de Khalloufi. Un but qu’on voit rarement dans nos stades. Mal­heureusement pour lui, ce but était suivi d’un carton rouge et de la défaite de son équipe.
Chaker Reguii,
audace et adresse
L’autre exploit individuel de la jour­née est à mettre à l’actif du Zarzissien Chaker Reguii qui a eu l’inspiration et l’audace de tenter sa chance des quarante mètres pour tromper le gar­dien gafsien Baâboura, légèrement avancé. Voilà un but qui constitue un vrai régal pour les férus du beau football.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com