Halte à la violence !





Partout dans tous les coins de la capitale, des couples n’hésitent pas à monter sur leurs ergots et à se laisser aller à des chamailleries en pleine rue. Le comble c’est que les jeunes aussi s’y mettent. Ca commence souvent par un haussement du ton, puis se poursuit par un échange de coups. La discussion tourne à la dispute. Devant les lycées et sous les yeux de leurs camarades, ils se traitent de tous les noms. Pis encore, certains ne se retiennent pas et place alors à des gifles ou à des coups de pieds. Raisons : jalousie, malentendus ou mensonge etc. Parfois, les jeunes filles se plaignent du chahut auprès de l’administration. Mais elles optent souvent pour le mutisme. Cette agressivité et cette violence sont intolérables dans le milieu notamment de jeunes qui sont plutôt appelés à adopter un comportement plus correct et plus responsable. Maryem K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com