«Cinéma»/ Attention au court-circuit !





On remarque que les distributeurs de films en Tunisie mettent sur le marché de plus en plus de films médiocres. A voir ceux qui sont actuellement à l’affiche dans les différentes salles de la capitale, l’on se demande si ces responsables de la distribution ne prennent pas un peu le téléspectateur tunisien pour un attardé. Par ailleurs, et mis à part leur qualité artistique pas toujours convaincante, ces films sont vieux d’au moins de quatre à cinq ans. Vraisemblablement les distributeurs ont tendance à oublier qu’avec les nouvelles techniques de piratage, le Tunisien peut se procurer toutes les nouveautés en matière de cinéma, dès que le film sort en salle quelque part en Europe ou aux USA. De quoi faire réfléchir les réseaux tunisiens de distribution. Wissal HASNAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com