Circulation automobile : Deux nouveaux échangeurs en chantier





Avec un budget global de 33 milliards, deux grands projets d’aménagement routier consistant en la construction de deux échangeurs à El Manar et à la Manouba seront exécutés dans le futur proche. Les travaux de la construction de l’échangeur d’El Manar vont démarrer dans quelques jours. Tunis - Le Quotidien Afin de mettre fin aux goulots d’étranglement qui marquent le trafic automobile à plusieurs niveaux du réseau routier de la capitale, la construction d’un nombre d’échangeurs programmés au titre de l’année en cours devrait démarrer dans les prochains jours. Avec un coût global de 33 millions de dinars (MD), deux ouvrages seront érigés au niveau de deux grandes intersections routières de la capitale : la première est celle située au niveau de la GP7 (route Mateur - Tunis), à l’entrée de la Manouba au niveau de l’Institut national de l’éducation physique et du sport (INEPS) à Ksar Saïd. Ce projet comporte la construction d’un ouvrage principal d’une longueur totale de 524 mètres composé de 2 ponts juxtaposés qui enjambent le faisceau des voies ferrées et la route GP7. Doté d’une passerelle pour piétons à l’entrée de la Manouba et de deux carrefours giratoires au niveau de la place 7 novembre à la Manouba et de la zone industrielle de Douar Hicher, cet échangeur permettra d’éviter le problème du croisement route-rails qui est à l’origine de fréquents goulots d’étranglement. Les travaux pour la construction de cet échangeur devraient démarrer au cours du premier trimestre de 2005. Le coût de ce projet a été estimé à 18 MD, sachant que l’exploitation de cet échangeur aura lieu durant le deuxième semestre de 2006. * Décongestionner la circulation Le deuxième grand échangeur est celui d’El Manar qui sera construit au niveau de l’intersection reliant le boulevard 7 novembre et la voie X4 au niveau de la clinique Ettaoufik et l’hôtel Sheraton. Les travaux de construction de cet échangeur dont le coût a été fixé à 15 MD devraient démarrer au cours des deux semaines à venir pour durer 18 mois. La construction de cet ouvrage permettra de résoudre les problèmes de la circulation à ce niveau surtout que le boulevard 7 novembre connaît quotidiennement un trafic énorme avec plus de 100 mille véhicules. Ce nouvel échangeur qui devrait être opérationnel au cours de l’année 2006 comporte trois composantes principales. La première consiste à l’aménagement d’un sens giratoire aérien au niveau de l’intersection 7 novembre - clinique Ettaoufik. A ce niveau, les feux et les points d’arrêt seront abandonnés une fois le projet mené à terme. La deuxième composante consiste en l’aménagement d’un autre sens giratoire au niveau du campus universitaire et enfin un troisième carrefour giratoire reliant les différentes voies qui desservent les quartiers d’El Menzah 9. Notons par ailleurs que d’autres grands projets figurent dans le plan d’action du ministère de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire et comportent entre autres la construction de plusieurs ponts dans un certain nombre de régions du pays. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com