Abou Mazen : Bargouthi est libre !





Beyrouth - AFP Le nouveau chef de l’OLP, Mahmoud Abbas, a jugé hier qu’il n’était “pas permis” de faire pression sur Marwan Bargouthi, figure de proue de l'Intifadha, détenu par Israël, pour qu’il renonce à sa candidature à l’élection du président de l’Autorité palestinien le 9 janvier. “Aucune candidature ne nous dérange”, a déclaré Abbas à la presse à Beyrouth après son entretien avec le Premier ministre libanais Omar Karamé. A la question de savoir s’il allait lui demander d’y renoncer, il a répondu : “Bien sûr que non. Celui qui dépose sa candidature, que ce soit Marwan Bargouthi ou un autre, en a le droit et nul, quel qu’il soit, n’a le droit de lui proposer quelque chose qu’il ne veut pas”. Devant l'insistance des journalistes qui rappelaient que le nouveau chef du Fatah, Farouk Kaddoumi, avait implicitement menacé lundi de radier Marwan Bargouthi du Fatah s’il ne retirait pas sa candidature, Abou Mazen a répondu:” C’est trop tôt d’en parler, beaucoup trop tôt. Ce n’est pas permis”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com