Très solide allié des Etats-Unis : Le Japon reste un an de plus en Irak





Le Quotidien-Agences Le Japon a décidé comme prévu hier de prolonger d'un an le déploiement de ses soldats en Irak, réaffirmant ainsi la solidité de ses liens avec l'allié américain et sa volonté de jouer un rôle accru sur la scène internationale. "Il est de la responsabilité du Japon d'aider les Irakiens à reconstruire leur nation", a déclaré le Premier ministre conservateur Junichiro Koizumi, qui a pris sa décision en dépit de l'hostilité, si l'on en croit les sondages, d'une majorité de Japonais inquiets pour la sécurité des troupes. En revanche, il a reçu le soutien de son partenaire gouvernemental, le petit, mais influent, parti du Nouveau Komeito, de tradition pacifiste, très lié à la secte bouddhiste de la Soka Gakkai, aussi puissante que controversée. Pour Koizumi, il n'y a aucun doute sur le fait que l'engagement irakien reflète les deux piliers de la politique étrangère de l'archipel : "l'alliance américano-nippone et la coopération internationale". De ce fait, l'ordre de mission du corps expéditionnaire nippon — inscrit dans une loi spéciale — stipule qu'il ne peut pas être déployé dans "des zones de combat" en vertu de la Constitution. Il a toutefois admis hier que la sécurité était un problème en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com