Festival international du Sahara : Amoureusement, Douz !





A la porte du désert, Douz, cette belle bourgade, s’apprête à accueillir les invités de la 37ème édition de son festival international du Sahara. Mariage harmonieux entre la culture et le tourisme, au bonheur des visiteurs de cette ville. Durant quatre jours, Douz vibrera au rythme de son célèbre festival qui allie le touristique au culturel. C’est à partir du 26 et jusqu’au 29 du mois courant que cette ville portera d’autres couleurs plus chaudes. Cent journalistes étrangers seront présents dans cette manifestation qui annoncera les débuts des fêtes au Sud-Tunisien. D’ailleurs, pour répondre aux attentes des amoureux du désert, le comité d’organisation a concocté plusieurs spectacles traduisant la richesse et la générosité de Douz. Côté animation, les organisateurs ont prévu des courses de méharis, de chevaux, des spectacles de rue originaires de la Tunisie, Libye, Algérie, Jordanie, Koweït, Grèce et Corée du Sud, des galas animés par un groupe algérien qui présente la musique Raï, le groupe français «Teenager» et le groupe grec «Accademia Ellenica». Parallèlement à ces spectacles, la Maison de la Culture Mohamed Marzouki accueillera une exposition de photographies et de peinture et un concours de poésie populaire sur le thème «Le désert aux yeux des poètes». Des ateliers de peinture, de céramique, de calligraphie, de gravure, un spectacle de «Fedaoui», et des visites quotidiennes du musée de la région sont également au menu de cette 37ème session. «Le désert et la créativité», est le thème d’un colloque qui se tiendra les 26, 27 et 28 de ce mois. Une brochette d’universitaires prendront part aux actes de ce colloque et dont nous citons : Kamel Omrane, Saloua Najar, Mohamed Lahwel, Ahmed Boukhari Chetoui, Naceur Beichikh, Omar Karim, Katerine Stol Simone, Isabelle Eberhardt, Naceur Baklouti, Hédi Khelil, Chaker Liibi, Hamadi Bouabid, Mohamed Abasa, Abdelhalim Messaoudi, Hatem Fatnassi, Houssem Taouila... Des vadrouilles dans «le douar» permettront aux visiteurs de découvrir de près la vie quotidienne des habitants de Douz. Alors, attachez vos ceintures et libérez votre imagination ! Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com