Coupe de Tunisie (1/16èmes ) : Des poucets aux dents longues





Cela s’est passé sans heurts, pour certains gros bras, d’autres ont dû puiser au fin fond de leurs ressources pour sortir indemnes de duels à leur portée, mais un tour de Coupe ne peut se passer sans que la Dame n’y aille de ses caprices. A ce propos, nous retiendrons quatre ou cinq résultats surprises dont les auteurs peuvent être considérés comme des cendrillons de l’épreuve. Pour avoir damé le pion à des équipes mieux situées dans la hiérarchie, Moularès face à l’ESHS, l’ES Radès contre l’ASK, Souassi devant le SRS et Ben Guerdane bourreau de l’EOGK aux tirs au but, méritent ainsi tous les honneurs. Coup de chapeau également à l’AS Gabès tombeur d’une deuxième équipe de Nationale A, après l’ESBK. Les Sudistes ont cette fois piégé leurs hôtes de Gafsa avec la manière en plus en s’imposant (2-0). D’autres favoris en puissance ont également frisé la correctionnelle, à l’instar de l’OB qui s’est fait d’abord mener à Ras Jebel avant de revenir de justesse. L’ESZ s’est également fait peur à Sfax face au SSS avant de terminer fort, et surtout le S.T. qui a dû recourir à la loterie des tirs au but pour se défaire de la lanterne rouge de la Nationale B bien qu’elle se nomme COT. Les duels directs entre pensionnaires de la Nationale A ont tous tenu leurs promesses, et le résultat pourrait pencher d’un côté comme de l’autre à tout moment. A l’instar du choc CSS-U.S.M qui aurait pu basculer dans les arrêts de jeu sans la prouesse de Jaouachi face à Adriano. Le C.A. s’est lui aussi fait secouer par le CSHL qui aurait pu égaliser après avoir été mené (2-0), avant que Missaoui ne mette fin au suspense (3-1). Alors qu’à la Marsa, le spécialiste de l’épreuve s’est fait surprendre par un séduisant CAB. Et en attendant le match retard au Kef entre les locaux et les Etoilés retenus par la finale de la Ligue des champions, tous les gros bras seront donc présents au prochain stade de l’épreuve. L’E.S.T. n’a ainsi mis qu’une mi-temps pour rendre à la raison une équipe de M’hamedia qui ne pouvait faire mieux. La JSK a également prouvé une nouvelle fois que la Coupe est une épreuve qui lui tient à cœur en s’imposant largement face à l’ASD. J.S. confirme elle aussi sa saison exceptionnelle malgré une victoire difficile face au CS Korba. Enfin, le SSZarzouna n’a pas éprouvé de grosses difficultés pour venir à bout d’une équipe de Sbeïtla qui n’a pas fait le poids. C.O. __________________ Flash ... Balles * Thabet, le magicien Il y a un mois environ, Tarak Thabet n’était qu’un énigmatique remplaçant à l’EST qui voyait jouer de jeunes joueurs pas encore mûrs pour le faire oublier. Exaspéré et même touché dans son amour propre, il a décidé de plier bagage et de rentrer à Gabès pour y entraîner l’Avenir local. Ce coup d’essai dans le domaine du manageriat s’est avéré un coup de maître avec trois résultats positifs successif en championnat et deux exploits en coupe. Ne vient-il pas d’éliminer l’ESBK à Beni Khalled et EGS Gafsa à Gabès? C’est dire que le brave Tarak, connu pour être sérieux, discret et très correct sur le terrain, s’est révélé un ... magicien au bord de la touche. Les bons résultats de l’ASG en sont la pure preuve et la “Zliza”, bien placée dans la course à l’accession en Nationale A, aura à bénéficier au maximum de la baraka de son entraîneur. * Gharbi, l’éternel second ! La recette Mourad Gharbi semble aller très bien au C.A.B. Depuis des années, Mourad assure le poste d’entraîneur-adjoint, et à chaque fois que l’entraîneur principal est limogé, c’est l’éternel second qui se charge de l’intérim. Et à chaque fois qu’on engage un nouveau technicien, Gharbi retrouve son rôle d’adjoint sans faire trop de bruits. Dimanche dernier, le CAB en crise après le départ de Mahmoud Ouertani et handicapé par l’absence de son meilleur atout, le Brésilien Dos Santos, a pu relever le défi et s’imposer sur le difficile terrain de la Marsa. L’exploit a été signé Mourad Gharbi, et en guise de récompense, on le reconduira à son poste de second dès l’arrivée de “sa majesté” Paulo Rubim. Le CAB s’y connaît en matière de “reconnaissance”! * Curieux mais ... positif Le S.T. a joué avec le feu avant-hier le contre C.O.T. et le public a eu vraiment chaud. C’est que le club du Bardo n’a jamais été, durant son histoire, éliminé par une équipe de division inférieure et qu’il a été tout près de le faire cette fois-ci. Curieusement, le public stadiste, d’habitude exigeant et nerveux, a été méconnaissable dimanche dernier, tellement son attitude a surpris. On n’avait pas l’habitude de voir les fans stadistes aussi patients et solidaires avec leurs joueurs même si ceux-ci étaient en difficulté sur le terrain. Ce fut la seule note positive au Zouiten pour le S.T. même si la qualification ne lui a pas échappé après des sueurs froides. C’est un bon signe de constater ce changement d’attitude, mais pourvu que ça dure. Kamel ZAIEM _______________ * Résultats CSS - USM 1-0 C.A. - CSHL 3-1 ASM - CAB 1-2 (A.P.) S.T. - COT 0- 0 (5-4, tab) FSR - ASK 1-0 ASMh - EST 0-6 SSZ - USS 3-0 FSRJ - O.B. 1-2 GSM - ESHS 2 -1 SSS - ESZ 1-3 JSK - ASD 3-1 FSS - SRS 0-0 (4-3 tab) J.S. - CSK 1-0 ASG - EGSG 2-0 USBG - EOGK 1-1 (4-1 tab) * 15 janvier 2005 OK - ESS


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com