CSS – USM (1 – 0) : Difficile, mais mérité





Dès le début du match on a assisté à une domination monastirienne mais cette domination était stérile puisque les équipiers de Moëz Alaya n’ont pu trouver la faille face à une solide défense sfaxienne conduite par le gardien Ahmed Jaouachi. La domination monastirienne n’a duré que l’espace de 15 minutes, après c’est autour du CSS qui évoluait en 4-4-2 de retrouver son vrai visage et de créer le danger dès la 11ème minute par Guemamdia qui donne la première alerte envoyant son tir heurter le transversal il est de même pour Malic (17’) et dès lors les visiteurs ont changé de tactique en se regroupant en défense avec neuf joueurs et d’amorcer des contres par l’intermédiaire de Ben Ouannes. Ce système a perturbé le CSS qui n’a pas réussi à déjouer le mur dressé devant le gardien monastirien malgré les multiples tentatives. L’USM a réussi ainsi à arrêter toutes les tentatives du CSS et a même raté une occasion très nette pour ouvrir le score (43’) par Moëz Alaya. A la reprise on a assisté au même scénario mais l’expulsion de Mériah ( 64’, deuxième avertissement) a soulagé le CSS et a donné plus de liberté aux joueurs sfaxiens qui sont parvenus à ouvrir la marque par Abdi (70’) suite à un corner botté par Brahima. La rentrée de Junior (58’) a donné plus d’équilibre au milieu de terrain et à la ligne d’attaque, tandis que l’expulsion de Mériah a brouillé les cartes du coach Rehim qui n’a pas trouvé les solutions adéquates pour combler le vide malgré les multiples changements. Après le but, les Sfaxiens ont concédé plus d’espace aux Monastiriens qui sont arrivés à prendre le jeu à leur compte et inquiéter la défense du C.S.S. C’est ainsi que coup sur coup ils ont raté d’un cheveu l’égalisation par Adriano (88’) puis par ce même Adriano (95’). Toutefois, il faut reconnaître que le CSS a préservé son avance grâce au gardien Jaouachi qui a arrêté miraculeusement le tir d’Adriano. Noureddine BACCOUCHE ________________ Leurs impressions Michel Decastel (Entr. CSS) “Ce fut un match très disputé et une victoire en souffrance, les deux équipes ont cherché la victoire, enfin c’est un match de Coupe l’essentiel pour nous c’est la qualification. Nous avons eu quelques bonnes périodes en cours du jeu, mais il nous a manqué la concrétisation”. Lotfi Rhim (Entr. USM) “C’est un match de Coupe, nous avons essayé de presser le CSS et limité le danger; nous avons réussi jusqu’à la 70ème minute. L’expulsion de Mériah nous a coûté cher et la supériorité numérique du CSS a fait la différence, c’est la loi du F-B, mes félicitations au CSS”. N.B


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com