Ben Ali : Adopter une approche plus équitable et plus globale dans les relations internationales





Au cours d’une cérémonie officielle organisée, hier, le Président Zine El Abidine Ben Ali a reçu les lettres d’accréditation de nouveaux ambassadeurs de pays frères et amis en Tunisie. Il s’agit de : Carthage - T AP - M. Chokri Aboud, ambassadeur de la République du Liban - Mme Rita Dulci Rahman, ambassadrice du Royaume des Pays-Bas - M. Peter Schmidt, ambassadeur de la République d’Allemagne Fédérale - M. Mach’hour Okkech Ezzabane, ambassadeur du Royaume Hachemite de Jordanie. - M. Hertomo Reksodiputro, ambassadeur de la République d’Indonésie - M. Juan Manuel Cabrera, ambassadeur du Royaume d’Espagne - M. Zdzislaw Raczynski, ambassadeur de la République de Pologne - M. Milorad Jovanovic, ambassadeur de Serbie-Montenegro - M. Abdourahmane Sow, ambassadeur de la République du Sénégal - M. Daniel Nicolaas Meyer, ambassadeur de la République d’Afrique du Sud. - M. Alan Fletcher Goulty, ambassadeur du Royaume-Uni - Mgr, l'Eveque Thomas Yeh Sheng-Nan, ambassadeur du Vatican - M. Omer Piankali, ambassadeur de la République du Gabon - M. Jan Bory, ambassadeur de la République de Slovaquie - M. Vola Dieudonné Razafindralamabo, ambassadeur de la République de Madagascar. - M. Jose Luis Perisse Seone, ambassadeur de la République du Venezuela - Mme Zeljena Zovko, ambassadrice de Bosnie-Herzegovine - M. Wijesiri Hettiarrachi, ambassadeur de la République du Sri Lanka Le Chef de l’Etat a prononcé à cette occasion une allocution de bienvenue à l’adresse des nouveaux ambassadeurs, dont voici le texte : “Nous venons de recevoir les lettres qui vous accréditent en qualité d’ambassadeurs de vos pays frères et amis en Tunisie. C’est une excellente opportunité que nous mettons à profit pour exprimer, aux dirigeants de vos pays respectifs, nos vifs remerciements et notre profonde considération, pour les nobles sentiments qu’ils ont témoignés à l’endroit de la Tunisie et de son peuple. Nous leur souhaitons, à notre tour, pleine réussite et succès continu, et fermons nos vœux de constant progrès et de prospérité accrue à vos peuples. Tout en vous souhaitant la bienvenue, au moment ou vous entamez l’exercice de vos activités diplomatiques dans notre pays, nous tenons à vous assurer de notre volonté de vous garantir les meilleures conditions pour l’accomplissement de vos tâches, et de faciliter le contact et le dialogue avec vous. La Tunisie est engagée dans une nouvelle étape de son parcours, en progressant avec confiance et assurance sur le chemin du développement intégral, dans toutes ses dimensions politique, économique, sociale et culturelle. Ce faisant, nous continuons d’œuvrer à l’enrichissement du processus démocratique pluraliste dans notre pays, à la consécration des libertés et à l’élargissement des champs de participation pour l’ensemble des composantes de la société, dans le contexte des principes républicains, de l’Etat de droit, de la protection des droits de l’homme et du renforcement accru des valeurs de dialogue, de consensus, de tolérance et de solidarité. Le peuple tunisien a, de nouveau, apporté la preuve, lors des élections présidentielle et législatives du 24 octobre 2004, de son attachement à nos choix, et a unanimement approuvé notre programme pour la période à venir, tout en appuyant notre option en faveur de la réforme, du progrès et de la modernisation. Sur le plan extérieur, nous sommes convaincus que les mutations à la fois profondes et rapides qui se produisent aujourd’hui dans le monde, commandent à la Communauté internationale d’adopter une approche plus équitable et plus globale dans les relations entre ses membres, sur la base de l’interdépendance entre la paix, la sécurité et le développement. Les défis auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée, du fait de l’aggravation des conflits armés, de la multiplication des foyers de tension et de la prolifération des phénomènes de pauvreté, d’extrémisme et de terrorisme, commandent la conjonction des efforts de tous les Etats et de tous les peuples, pour remédier aux causes de ces fléaux tout autant qu’aux sentiments de résignation, de frustration et de désespoir qu’ils engendrent. La précarité de la sécurité et de la stabilité dans la région du Moyen-Orient, en particulier, exige que soit instaurée, à bref délai, une solution équitable, durable et globale, pour les peuples de cette région et, en premier lieu, pour le peuple palestinien frère. Nous exhortons, de nouveau, la Communauté internationale ainsi que les pays parrainant le processus de paix, à assumer un rôle énergique pour la reprise des négociations entre les parties concernées, sur la base de la légalité internationale, et à permettre au peuple palestinien de créer son propre Etat indépendant sur le sol de la patrie. Nous appelons, en outre, la Communauté internationale et les Nations unies à aider le peuple irakien frère à restaurer sa sécurité et sa stabilité, afin qu’il puisse se consacrer à la reconstruction de son pays, dans le cadre de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale. Depuis notre accession à la présidence du Sommet arabe, qui s’est tenu en mai dernier à Tunis, nous nous employons à soutenir tout ce qui peut servir l’action arabe commune et impulser le processus de réforme, de modernisation et de développement dans notre région arabe. Nous nous employons, également, de concert avec nos frères, les dirigeants des Etats maghrébins, à dynamiser les activités et les structures de l'Union du Maghreb Arabe, de manière à transcender les difficultés conjoncturelles qui entravent le parachèvement de son édification et la garantie des intérêts de ses peuples. Les relations entre la Tunisie et l’Union européenne traversent, quant à elles, une étape fort avancée de développement et d’évolution dont nous espérons qu’elle débouchera sur l’établissement d’un partenariat de solidarité entre les deux parties. Sur la scène africaine, nous nous employons à promouvoir nos relations avec les pays africains frères, et à contribuer activement à tous les efforts déployés en faveur du renforcement des conditions de stabilité, de coopération et de développement sur notre continent. D’un autre côté, nous œuvrons à élargir nos relations avec les pays des continents asiatique et américain, et à explorer de nouvelles perspectives de coopération avec eux. Vous arrivez à Tunis en une période riche en échéances et en événements politiques et économiques aussi bien nationaux qu’internationaux, au nombre desquels je citerais, en particulier, le Sommet mondial sur la société de l’information, qui aura lieu du 16 au 18 novembre 2005 en Tunisie. Notre vœu est que ce Sommet soit une occasion privilégiée pour l’établissement d’un plan d’action permettant de réduire le fossé numérique entre pays industrialisés et pays en développement, accorder toute l’attention et l’importance requises aux technologies modernes de la communication et de l’information, dans le soutien aux plans de développement, et instaurer un ordre mondial plus équitable et plus équilibré. Notre souhait est que vos Etats participent à ce sommet et contribuent à sa réussite. Nous sommes persuadés que votre accréditation à Tunis contribuera au renforcement des liens de fraternité et d’amitié qui nous unissent à vos pays respectifs, ainsi qu’à l’enrichissement et à l’élargissement des domaines de coopération, au profit de nos intérêts réciproques et de la consolidation de la concorde et de la paix dans le monde. Pour conclure, je vous réitère mes souhaits de bienvenue et forme mes meilleurs vœux d’un séjour agréable parmi nous et de pleine réussite dans votre mission. ___________________ Condoléances de Ben Ali à la famille du regretté Mahmoud Messaâdi Carthage - TAP Le Président Zine El Abidine Ben Ali a adressé à la famille de Mahmoud Messaâdi un message de condoléances dans lequel il exprime ses sentiments de compassion et sa profonde émotion, suite au décès de Mahmoud Messaâdi, cette grande figure de la culture nationale. Dans ce message, le Chef de l’Etat fait l’éloge des qualités de Mahmoud Messaâdi “qui a marqué la scène culturelle nationale et arabe par son apport littéraire généreux et sa production féconde, et par ses chefs-d’œuvre éternels”. Le Chef de l’Etat salue le militantisme syndical de Mahmoud Messaâdi et ses contributions éminents dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement et de la culture. Le Président Zine El Abidine Ben Ali fait part à la famille de l’illustre disparu et aux intellectuels et hommes de culture de ses sincères condoléances et de sa sympathie, priant Dieu d’accueillir Mahmoud Messaâdi dans son infinie Miséricorde.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com