Météo : L’hiver sort la grosse artillerie





Tunis — Le Quotidien Décidément l’hiver annonce un retour en force depuis hier et semble déterminé à asseoir son règne sur des bases solides. Après le beau temps qui a régné ces derniers jours, les températures ont enregistré hier une chute brutale annonçant l’avènement, en bonne et due forme de la saison hivernale. Le climat a, en effet, connu un changement brusque avec une baisse des températures et des précipitations plus ou moins importantes qui ont arrosé l’ensemble des régions du pays. Nos sources auprès de l’Institut national de la météorologie nous précisent, à ce propos, que la vague de froid qui sévit actuellement est conforme à la normale saisonnière. «Après une vingtaine de jours depuis le début de la saison d’hiver, il est normal que les températures connaissent une telle chute. Il ne s’agit pas d’une vague de froid exceptionnelle par rapport à la moyenne habituelle pour une telle période», expliquent nous sources. Nos interlocuteurs ajoutent que cette situation devrait persister aujourd’hui et demain. Il faudrait attendre le début de la semaine prochaine pour que le climat connaisse une certaine stabilité avec un retour à la normale. En attendant, les températures varient actuellement entre 10 et 14°C pour les régions du nord-ouest et le centre-ouest, et 14 à 18°C pour les régions côtières. Il y a lieu de souligner que les températures enregistrées, jeudi dernier, n’ont pas dépassé 15°C à Tunis, 14°C à Siliana, 11°C au Kef et 10°C à Kasserine. Les précipitations se sont abattues sur l’ensemble du pays avec des quantités très variées, notamment entre le Nord et le Sud. Ainsi, 38 mm ont été enregistrés à Aïn Draham, 33 mm à Tabarka, 28 à Tunis, 14 au Kef et à Béja, 4 à Gafsa et 6 à Sfax. Les services de la météorologie prévoient encore des précipitations dispersées ça et là tout au long de la journée d’aujourd’hui et celle de demain. Il s’agit en somme d’un temps favorable à la grippe et il serait donc opportun de prendre toutes les précautions nécessaires pour se prémunir contre cette affection qui semble depuis quelque temps gagner du poil de la bête. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com