Six Palestiniens tués : Sharon saisit «la chance historique de paix»





Israël a mené hier une vaste opération tuant six Palestiniens Quelques heures après les propos optimistes du Premier ministre israélien Ariel Sharon sur une "chance historique de paix" en 2005. Le Quotidien-Agences L'armée israélienne menait une vaste opération dans le camp de réfugiés de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza, tuant six palestiniens. Le porte-parole de l'Autorité palestinienne Nabil Abou Roudeina a averti Israël que "cette escalade continue des agressions détruira toute chance de relance du processus de paix". L'armée a engagé des unités d'infanterie et des blindés dans cette incursion baptisée "Fer orange", qui pourrait durer plusieurs jours, selon des sources militaires. Les unités qui occupent des positions dans le camp se sont heurtées à des tirs d'armes automatiques alors que des engins ont explosé à leur passage, sans faire de blessé, selon ces sources. "Nos forces doivent combattre dans un environnement difficile, dans une zone à forte densité de population, pour empêcher des tirs de mortier contre des implantations juives" voisines, a prétendu à la radio un officier en charge, le lieutenant-colonel Ofer Vinter. Six Palestiniens ont été tués et quinze blessés par des tirs de chars et d'hélicoptères d'assaut lors de cette opération, a-t-on appris de sources palestiniennes. Ces morts portent à 4.628 le nombre de tués depuis le début de l'Intifada fin septembre 2000, dont 3.585 Palestiniens. Dans le même temps, des bulldozers israéliens ont détruit un certain nombre de maisons pour empêcher, selon l'armée, «qu'elles ne servent de positions à des tirs de mortier contre des objectifs israéliens». Jeudi soir, onze soldats israéliens avaient été légèrement blessés par des tirs d'obus de mortier sur des positions de l'armée proches de la colonie de Netzer Hazani, aux abords de Khan Younès. Par ailleurs, plusieurs Palestiniens étaient ensevelis hier sous un tunnel qui s'est effondré dans le sud de la Bande de Gaza, a-t-on appris des sources de sécurité palestinienne et militaire israélienne. "Un tunnel s'est effondré sur les Palestiniens, a indiqué une source militaire. L'armée a donné son feu vert aux services de sécurité palestiniens pour des opérations de secours dans le tunnel. A noter qu’Ariel Sharon a évoqué jeudi soir "une chance historique de percée avec les Palestiniens en 2005", alors qu'il s'apprêtait à rallier à son cabinet le parti travailliste afin d'appliquer son plan de retrait unilatéral de la bande de Gaza. "L'an 2005 offre une chance historique de percée avec les Palestiniens, que nous attendons depuis des années", a affirmé Sharon lors d'un colloque à Herzliya, au nord de Tel-Aviv.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com