Avocats : Une batterie de mesures pour des lendemains meilleurs…





Le courant passe de plus en plus entre le ministère de la Justice et des Droits de l’homme et le Conseil de l’Ordre des avocats. La rencontre qui a eu lieu, récemment, entre M. Béchir Tekkari, ministre de la Justice et des Droits de l’homme et les membres du Conseil de l’Ordre, atteste de la priorité accordée au débat de la part des structures du barreau dont les résultats commencent à poindre. Tunis — Le Quotidien Le ministre a révélé, en effet, que son département se penche désormais sur l’examen des perspectives du recours aux services des avocats en matière de contentieux fiscaux et d’affaires foncières et pénales. Côté unification de l’entrée à la profession qui connaît un «dumping» hors-pair, M. Tekkari a fait remarquer que le ministère est prêt à débattre des moyens de financement de l’école du barreau et les méthodes pédagogiques de formation. S’agissant de l’assurance-maladie et de la couverture sociale, le ministre a réaffirmé sa prédisposition à discuter tous les moyens de financement des deux caisses y afférentes et décidé d’adresser une note circulaire aux greffiers des tribunaux appelés à n’accepter que les dossiers portant les timbres de la profession. Décidément, le nouveau Bureau du Conseil de l’Ordre semble bien parti pour tirer la profession d’une situation peu envieuse... W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com