Les Américains, de plus en plus pessimistes sur l’Irak





Le Quotidien — Agences Les Américains sont de plus en plus pessimistes sur l'évolution de l'Irak. Une majorité d'entre eux estime que ce pays n'est pas prêt pour les élections de janvier et doute de la stratégie du président George W. Bush pour le pacifier, selon un nouveau sondage. 56% des Américains, un record, jugent que la guerre de l'Irak ne valait pas le coup d'être menée, précise cette enquête de la chaîne de télévision ABC et du quotidien Washington Post. 58% d'entre eux estiment que le pays n'est pas prêt pour les élections du 30 janvier et 54% prédisent que ces dernières ne seront pas honnêtes et justes. Une majorité (60%) pensent cependant que le scrutin doit se dérouler à la date prévue et 58% que les troupes américaines doivent rester en Irak jusqu'à ce que "l'ordre soit restauré". * Pas de lune de miel La situation en Irak pèse sur la popularité du président Bush, qui ne bénéficie d'aucune lune de miel avant le début de son second mandat en janvier. 48%, contre 49%, approuvent la manière dont il exerce son rôle, alors qu'ils étaient 59% il y a un an et 66% il y a deux ans. A cause de l'Irak aussi, une majorité des personnes interrogées (52%) souhaite que George W. Bush remplace le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, critiqué par plusieurs sénateurs républicains ces derniers jours. Seuls 35% approuvent la manière dont Rumsfeld, homme fort de l'administration, exerce ses fonctions. Un autre sondage, de Gallup pour CNN et USA Today, a également indiqué lundi que seuls 36% des Américains souhaitaient que le ministre conserve le poste qu'il occupe depuis 2001. Le sondage d'ABC et du Post a été réalisé par TNS par téléphone auprès de 1.004 personnes entre les 16 et 19 décembre, avec une marge d'erreur de 3 points.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com