Nationale A : L’Etoile maintient la cadence





S.T -E.S.S (0 - 3) : Ce fut plus facile que prévu Face à un S.T. fragile et peu nanti en individualités, l’Etoile a pu, sans sortir un grand match, remporter une large victoire. Dès le coup d’envoi, les Sahéliens ont pris les rênes du match. Aidés par un vent léger, ils vont progressivement s’installer dans la zone adverse. Avec leur 4-4-2 à vocation offensive, les Etoilés ont pu asseoir leur domination face à un ensemble stadiste décimé par les absences (Khammar, Diallo, Korbi et Ziadi qui était sur le banc). Luis Miguel s’est trouvé dans l’obligation d’aligner quelques espoirs (Maaïzia et Boulaâbi), mais son équipe a éprouvé les pires difficultés pour imposer son jeu et s’est contentée de défendre et miser sur les contres. Cette situation favorable aux visiteurs va permettre à Baya et ses coéquipiers de multiplier les tentatives même si la manière n’y était pas. Une tête de Traoré va passer à côté (13’) alors qu’un corner botté par Baya voit la balle passer devant tout le monde y compris Zouabi (20’). La réaction stadiste, très timide, n’a point inquiété Austin à part un tir de Baghouli près du montant ou un essai de Salhi, peu convaincant... La domination étoilée a repris et sur une action collective, Traoré tire de loin et la balle heurte la main de Saïbi (35’). L’arbitre n’hésita pas à accorder le penalty et Ben Nasr se chargea de le transformer. Ce but a provoqué un semblant de réveil stadiste, mais l’équipe du Bardo n’avait pas les moyens de faire jeu égal même si un coup franc de Dridi a fleurté avec le montant (45’). * Contres décisifs A la reprise, les Stadistes ont avancé d’un cran pour égaliser. Pour les Etoilés, ce fut plus facile car les espaces laissés par l’adversaire ont été exploités à merveille. Traoré, pourtant marqué par Nasri, va pouvoir dribbler deux défenseurs dans une poche et tromper Zouabi (60’). Le coup de grâce ne va pas tarder et Obiakor a participé à la fête en marquant le troisième but après un coup franc de Traoré mal renvoyé par Zouabi (63’). La suite va voir l’E.S.S. baisser de rythme en prévision du match contre le Club Africain alors que les Stadistes dépassés n’ont pu réagir. Il faut dire qu’ils n’avaient pas d’arguments pour le faire. En somme, les absences dans les rangs du S.T. lui ont fait beaucoup de mal alors que l’Etoile a fait parler sa force, de loin plus impressionnante. * Formation : - S.T: Zouabi, Nasri, Salhi, Saïbi, Fodé, Dridi, Baghouli, Touniche, Boulaâbi, Khanchil, Maaïzia. - E.S.S: Austin, Hammi, Araouri, Sellami, Zouaghi, Bargui, Traoui, Ben Nasr, Baya, Obiakor, Traoré. * Remplacements : - S.T: Khanchil par Jlidi (46’), Baghouli par Ghighani (78’) - E.S.S: Ben Nasr par Frej (57’), Traoré par Bouchhioua (78’), Baya par Jebnoun (79’). Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com