judo : Retrouver le lustre d’antan





L’activité bat son plein au sein de la FTJ où le président Hédi M’hirsi et tous ses collaborateurs s’attellent à préparer la saison 2005 qui sera riche en événements, tant au niveau continental qu’international. Bien que le judo tunisien entame un nouveau cycle, après le départ «à la retraite» de bon nombre d’athlètes qui ont fait sa gloire, les responsables et le staff technique n’en sont pas moins déterminés à persévérer dans la voie qu’ils se sont tracée, à savoir hisser le judo tunisien vers le niveau mondial, après avoir fait ses preuves au niveau arabe et africain. Pour ce faire la continuité de l’excellent travail déjà réalisé est l’un des garants de la réussite, surtout que la discipline pullule de talents confirmés qui piaffent d'impatience de se distinguer au plus haut niveau. La médaille d’argent obtenue par Mohamed Bouguerra lors des derniers mondiaux en est la parfaite illustration. Avec un chef de file de l’envergure de Anis Lounifi, qui a toute sa carrière devant lui, les lendemains de notre judo ne peuvent être que brillants. M.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com