Arabie saoudite : Le prince Abdallah jure «d’écraser Al-Qaïda»





Le dirigeant de fait de l'Arabie saoudite, le prince héritier Abdallah a juré que son pays, le premier producteur de pétrole au monde, écraserait le réseau islamiste Al Qaïda, et a appelé les Saoudiens à demeurer unis face aux menaces. Riyad-Agences "Les défis que nous devons affronter aujourd'hui nécessitent que nous soyons vigilants face à tous ceux qui tentent d'entamer l'unité du pays", a déclaré Abdallah. "Ceux qui haïssent ce pays de monothéisme et de solidarité ne supporteront pas de nous voir unis (...) mais vous vaincrez tous ceux qui tentent de violer ce pays", a-t-il ajouté. L'Arabie saoudite est confrontée depuis mai 2003 à un regain de violence islamiste qui a fait environ 170 morts, dont des étrangers résidant dans le royaume wahhabite. Parallèlement, l'Arabie saoudite a rappelé son ambassadeur à Tripoli, mercredi, en raison de ce qu'elle a présenté comme un complot libyen visant à assassiner le prince héritier. La Libye a rejeté ces accusations. Riyad accuse le dissident saoudien exilé Saad Al-Faguih, dont l'organisation dit vouloir renverser la monarchie saoudienne par des moyens pacifiques, de participation à ce complot. Jeudi, le Conseil de sécurité de l'Onu a accepté de décréter des sanctions contre Faguih, que Washington accuse d'entretenir des liens avec Al Qaïda. Son organisation, le Mouvement pour une réforme islamique en Arabie, dont le siège se trouve à Londres, a lancé des appels à la tenue de manifestations anti-gouvernementales dans le royaume, mais ces rassemblements n'ont pas eu lieu en raison des importantes mesures de sécurité prises par les autorités.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com