C.A.B. – C.S.S. (2 – 1) : La victoire du cran





Peut-on dire que Paulo Rubim, le nouvel entraîneur du C.A.B possède une baguette magique? Après une seule séance d’entraînement avec ses joueurs et au vu de leur prestation de dimanche on peut répondre par l’affirmative. Il est vrai que la rencontre a très bien débuté pour le C.A.B et dès la 3ème minute Douaïeb dribble un défenseur et lance Bacha, ce dernier dribble à son tour le gardien Jaouachi qui le crochète et c’est le penalty et l’expulsion du gardien du C.S.S (4’). La sentence a été transformée par Khelifa. Menant au score face à une équipe sfaxienne amoindrie, les Bizertins vont établir tout leur savoir-faire pour dominer leurs vis-à-vis grâce aux accélérations de Berradhia et M’rad. * La bévue de Hassen Béjaoui La seule action des visiteurs se situera à la 13ème minute quand suite à un coup franc anodin, le gardien cabiste lâche une balle facile dans les pieds de Kadri qui ne rate pas l’aubaine pour égaliser. Devant ce coup de sort, les Bizertins accusèrent le coup sans que leurs vis-à-vis n’en profitent. Pratiquant le 3-5-2 le C.S.S tente de geler le jeu et amorcer des contres par l’intermédiaire de Junior mais la rage de M’rad, Khelifa et Askri les oblige à reculer d’un cran. La pression des jaune et noir va crescendo, ils obtiennent coup sur coup 2 corners consécutifs (30’) mais la défense sudiste renvoie difficilement. 10 minutes après, une échappée de Guenini de la droite permet à Bacha d’intercepter la balle et de doubler la marque suite à une sortie hasardeuse du gardien Ben Salem. En seconde période, la pression des locaux est devenue plus pressante. Ils étaient les premiers sur la balle et tenaient à cette victoire surtout qu’au vu de la rencontre le volume du jeu collectif cabiste était nettement meilleur et par conséquent la victoire des Cabistes était tout à fait logique. L. OUAKAD _____________ Leurs Impressions * Paulo Rubim (Entr. C.A.B): “On s’attendait à un match difficile. Mais le cran des joueurs était admirable. Avec une seule séance d’entraînement les joueurs ont compris les consignes. On a su contourner les difficultés et la rage de vaincre des joueurs a contribué énormément à l’élaboration de ce succès”. _____________ * Michel Decastel (Entr. C.S.S): “Menés au score et amoindris dès la 4ème minute, on a vite abdiqué. Les joueurs ne sont pas entrés dans le match. Nous sommes passés à côté de notre sujet”. L.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com