Que se passe-t-il au C.S.H.L. ?





Depuis quelque temps déjà, le club banlieusard vit en ébullition continue. A présent la situation a tendance à empirer comme en témoigne le différend de dimanche entre l’entraîneur Khaled Hosni et le président Maâouia Kaâbi qui cherche à limoger le technicien même après la victoire de dimanche. Affaire à suivre... Les rumeurs relatives aux remous qui secouent le CSHL s’avèrent bien vraies. Après l’affaire de la réunion technique qui a précédé le match contre l’ESZ, les choses ne se sont pas arrêtées là, puisqu’à l’issue de la rencontre soldée par la victoire des Banlieusards, Maâouia Kaâbi, le président du club, a réitéré à l’adresse de l’entraîneur Khaled Hosni son intention de le limoger, lui intimant l’ordre de ne pas se présenter lundi au stade pour entraîner l’équipe. Mais la question qui se pose est de savoir si le président du club a le droit de limoger l’entraîneur sans se référer au bureau directeur. Toute la question et là, puisque Khaled Hosni est fermement décidé à poursuivre son travail. Parallèlement, le délégué de la ville est entré en contact avec l’ex-équipe dirigeante, notamment Hamadi Latrous pour prendre en main le club jusqu’à la fin de la saison. Les choses vont-elles empirer d’ici le jour du match contre le CA, mercredi ? Tout le monde espère que non pour la bonne marche de l’équipe et l’intérêt de club. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com