Formation complémentaire : 6.000 diplômés inscrits aux mastères professionnels





Tunis-Le Quotidien Parmi les modalités fixées par le ministère de l’Enseignement supérieur en vue d’accroître le taux d’employabilité de certaines filières, notamment celles les plus touchées par le phénomène du chômage des diplômés du supérieur, la formation complémentaire selon les besoins du marché de l’emploi en constitue désormais le fer de lance. A ce niveau, les diplômés du supérieur relevant des filières à employabilité moyenne voire médiocre trouvent aujourd’hui de nouvelles perspectives de formation dans le cadre des études du troisième cycle. L’attention a été en fait accordée à la multiplication des mastères professionnels en vue de permettre aux diplômés surtout ceux relevant des filières des sciences humaines et sociales d’acquérir des compétences nouvelles dans le domaine des technologies de communication et des multimédias. L’objectif étant de stimuler davantage les idées de création des projets innovants. Il convient de noter dans ce cadre l’augmentation du nombre des spécialités pour les mastères professionnels. Ce nombre a atteint 125 mastères différents, ce qui fait que ce type de diplôme représente plus de 30% de l’ensemble des diplômes du 3ème cycle au cours de l’année universitaire en cours (2004-2005). Le ministère de l’Enseignement supérieur table en fait sur 6.000 étudiants qui devraient bénéficier de ce type de formation complémentaire. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com