Arrestation d’une femme à la tête d’un nid de débauche





Après un long séjour en Italie, elle est tombée sur un tuyau qu’elle a exploité pour faire fortune. Il s’agit d’emmener vers la péninsule des jeunes filles pour exercer le plus vieux métier du monde... Tunis - Le Quotidien Elle appartient à cette race de femmes pour qui tous les moyens sont bons afin de se procurer de l’argent. Elle n’avait, en effet, d’yeux que pour les liasses des billets de banques et autres titres ayant trait aux différentes opérations de virements, versements, retraits et changes. Alors, elle n’a pas hésité le moindre instant à s’installer en Italie le jour où on lui a proposé un statut de résidente en bonne et due forme. Il y a lieu de signaler que, rapidement, notre jeune dame a su et pu s’intégrer dans ce nouveau monde, profitant des différentes opportunités pour faire fortune rapidement et surtout discrètement. Elle commença par se faire une réputation de fille de compagnie pour les âmes seules. Peu à peu, l’argent coula à flots entre ses mains et elle devint même incapable de satisfaire les demandes de ses clients. Il faut dire que son petit commerce n’a réussi que pour l’aspect exotique qu’elle maîtrisait, tellement ses clients en raffolaient. Dès lors, elle a bien réfléchi avant d’agrandir son affaire. Pourquoi, en effet, ne pas ramener du pays des filles pour satisfaire les demandes incessantes de ses clients. Une première opération lui permit de recruter deux étudiantes qui ont accepté de se rendre à Bari, en Italie, à l’occasion des vacances scolaires, d’autant plus que leur “amie” leur promit monts et merveilles et surtout beaucoup d’argent. Et depuis, les opérations s’étaient suivies jusqu’au jour où les agents de la police des frontières se sont intéressés à ce trafic un peu étrange. Après avoir interrogé une jeune fille qui s’apprêtait à prendre l’avion, les enquêteurs ont découvert qu’il s’agit bel et bien d’une affaire morale d’une extrême gravité, raison pour laquelle ils n’ont pas hésité à conduire la tête pensante du réseau dans leurs locaux. Confondue avec les témoignages des filles faisant partie de ce vol, la principale protagoniste dans cette affaire n’a pu continuer à se dérober, faisant des aveux complets sur ses activités douteuses. Après quoi, elle a été remise entre les mains de la justice pour décider de son sort. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com