E.S.T. : Clayton latéral gauche





A l’Espérance la volonté de réussir la finale de demain est inébranlable et le désir de réhabilitation est évident. En effet, que ce soit dans leur retraite à Hammamet ou à l’annexe de Radès où se déroule la préparation, la détermination des joueurs de se racheter aux yeux de leurs responsables et de leurs fans est évidente. Avant-hier, à Radès, au pied de Boukornine, l’équipe espérantiste a mené une séance d’entraînement destinée au match d’application qui devait permettre à Claude Andrey d’effectuer les premiers choix technico-tactiques. Sur l’aire du jeu, les joueurs n’ont épargné aucun effort pour appliquer les consignes de l’entraîneur et surtout pour évoluer sur un rythme élevé et continu : une arme à utiliser demain face aux Sfaxiens. * Assumer plutôt qu’oublier Quant au volet mental, les staffs médical et technique ont tout fait pour rehausser le moral des joueurs. Et comme c’est difficile aux acteurs d’oublier une déconvenue en quelques jours, ils leur ont demandé d’assumer. Les revers font partie de la vie des meilleures équipes de la planète foot et la meilleure manière d’aborder cette nouvelle échéance c’est de s’adapter à cette situation. Le message a semble-t-il été bien reçu et tout porte à croire que demain l’Espérance sera de nouveau conquérante. * Visionnage de l’adversaire Bien sûr, pour assurer la meilleure préparation possible à cette finale Claude Andrey et ses poulains ont supervisé ces derniers jours l’adversaire sfaxien au cours de deux rencontres jouées en championnat. Au menu, il y avait EST - ESS de la première journée et CA - CSS. Le coach sang et or a donc une idée claire sur la valeur de l’autre finale et il n’a pas manqué de mettre en place le dispositif adéquat. * En 4-4-2 Composant avec la forme des uns et des autres et le profil de l’adversaire, Claude Andrey a choisi de titulariser de nouveau Souayah à l’entre-jeu. Ce retour l’a amené à se passer des services de Bhaïri pour permettre à Clayton de passer à gauche de la défense. En première ligne Jomaâ évoluera aux côtés de Zitouni et sera plus offensif que dimanche dernier. En tout cas, le Suisse compte beaucoup sur le concours de tous pour que l’animation offensive se déroule de la meilleure des manières. Ainsi, l’équipe qui sera disposée en 4-4-2 est appelée cette fois-ci à évoluer avec un esprit conquérant pour espérer aller au bout de ses intentions. * Formation probable: Tizié, Triki, Clayton, Badra, Chaâbani, Mnari, Zaïem, Melki, Souayah, Jomaâ, Zitouni.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com