Coupe de Tunisie/ Rétro : Même nombre de défaites en finale





Aussi bien l’Espérance de Tunis que le Club Sfaxien font partie du gotha du football national et par conséquent ils traînent un passé glorieux à eux deux comme en témoignent les 20 finales disputées, à savoir 13 pour l’Espérance et 6 pour le C.S.S. Mais la caractéristique principale pour ces deux grands est qu’ils ont connu le même nombre de revers soit 4 défaites en finale pour les uns et les autres. D’autre part, l’Espérance a remporté 9 coupes et tentera d'ajouter un dixième trophée à son riche palmarès alors que le C.S.S est en quête de la troisième coupe de son histoire, dont voici les détails: * Les finales victorieuses de l’E.S.T 1957: E.S.T - E.S.S (2-1) 1964: E.S.T - C.S.H.L (1-0) 1979: E.S.T - S.R.S (0-0) puis (3-2) 1980: E.S.T - C.A (2-0) 1986: E.S.T - C.A (0-0) puis l’E.S.T a gagné aux tirs au but (5-4) 1989: E.S.T - C.A (2-0) 1991: E.S.T - E.S.S (2-1) 1997: E.S.T - C.S.S (1-0) 1999: E.S.T - C.A (2-1) * Les finales perdues par l’E.S.T 1959: E.S.T - E.S.S (2-2) puis (2-3) 1969: E.S.T - C.A (0-2) 1971: E.S.T - C.S.S (0-1) 1976: E.S.T - C.A (1-1) puis (0-0) puis le C.A a gagné aux tirs au but. * Les finales victorieuses du C.S.S 1971: C.S.S - E.S.T (1-0) 1995: C.S.S - O.B (2-1) * Les finales perdues par le C.S.S 1977: C.S.S - A.S.M (0-3) 1984: C.S.S - A.S.M (0-0) puis l’A.S.M a gagné aux tirs au but (4-5) 1995: C.S.S - E.S.T (0-1) 2000: C.S.S - C.A (0-0) puis le C.A a gagné aux tirs au but (2-4) * Curiosités • L’E.S.T n’a pas connu la défaite au cours de ses sept (7) dernières finales, par contre le C.S.S a été battu lors de ses deux (2) dernières finales respectivement face à l’E.S.T et au C.A. • Autre caractéristique lors de ces deux finales, le C.S.S n’a pas marqué le moindre but. • Les clubs de Tunis banlieue ne réussissent pas au C.S.S (2 défaites face à l’A.S.M en 1977 et en 1984, une défaite face à l’E.S.T en 1995 et une autre face au C.A aux tirs au but) • La seule victoire du C.S.S aux dépens d’un club tunisois remonte à 1971 grâce au but éclair de Abdelawaheb Trabelsi… C’était face à l’E.S.T • Le C.S.S a une particularité, s'il marque le premier, il gagne ses finales et s’il ne marque pas il perd. • L’E.S.T a affronté cinq adversaires différents lors de ses treize dernières finales et le C.S.S en a rencontré quatre. • Première finale de l’E.S.T et du C.S.S à Radès. Les Espérantistes auront ainsi voyagé dans les trois terrains de la capitale • Le C.S.S n’a connu jusque là qu’un seul terrain celui d’El Menzah. N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com