Skander Souayah (E.S.T.) : «La victoire ne nous échappera pas»





Skander Souayah, ancien clubiste sfaxien et actuel régisseur espérantiste, sera sans doute l’une des attractions, sinon l’attraction numéro un de cette finale qui s’annonce bien chaude. Invité de notre journal , Skander présente le match de cet après-midi et affirme que pour l’Espérance, seule la victoire sera belle. * Après la demi-finale de la Ligue des champions, l’Espérance est appelée cet après-midi à négocier une finale de Coupe de Tunisie. Si vous aviez à définir l’état d’esprit avec lequel vous abordez ce rendez-vous, que diriez-vous? - J’estime que plus on s’approche de la finale plus la concentration s’améliore. C’est donc une simple question de temps. Je dirai même que c’est peut-être mieux ainsi car cette finale face au CSS, qui arrive quelques jours seulement après la déception africaine, nous permet d’oublier très vite et puis on est tellement occupés par les entraînements que le match face à Enyimba ne fait plus partie de nos discussions. Enfin, j’ajouterai que les joueurs ont donné le meilleur d’eux-même ce jour-là. Il est donc grand temps de clore ce chapitre. * Ces dernières saisons, l’Espérance a toujours eu une réaction fulgurante avec un revers en compétition continentale. En sera-t-il de même cette fois-ci? - Ce qui est certain c’est que chaque joueur aura à cœur à se racheter aux yeux du public en or que possède l’Espérance. Et tout à l’heure vous verrez une équipe sang et or revancharde et animée par un esprit conquérant. * Le CSS, votre adversaire du jour, a réussi ses dernières sorties face à l’Espérance à Tunis. Cela vous donne-t-il à réfléchir? - Mais le CS Sfaxien a bien joué cette saison devant tous ses adversaires. Il a réalisé un bon début de saison et il mérite tout le respect. Cela dit, une finale de Coupe demeure un match à part et l’Espérance est ainsi doublement avertie. * Vous aurez encore une fois en face le club de vos premières amours. Eprouverez-vous un sentiment particulier en foulant le gazon du stade de Radès? - Je suis un joueur professionnel et je défends les couleurs que je porte. Et puis aujourd’hui il n’y aura pas de place pour les sentiments. * Quelle sera la principale arme qu’utilisera l’Espérance pour battre son adversaire sfaxien? - Nous possédons plusieurs atouts et nous comptons les utiliser tous car la victoire ne devra pas nous échapper et ne nous échappera pas. * Le public aura-t-il droit à un spectacle de qualité? - Entre Sang et Or et Noir et Blanc les oppositions ont toujours été très disputées.Il en sera de même cette fois-ci. Nous sommes à notre quatrième match important en un mois et je pense que nous ferons tout pour allier la manière au résultat. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com