Selon un ex-otage égyptien : Les deux journalistes français détenus à Latifiyah





Le Quotidien-Agences Un camionneur égyptien pris en otage en Irak et relâché le 13 novembre a affirmé hier avoir été détenu, jusqu'à sa libération, avec deux Français dans une maison à Latifiyah, à une trentaine de kilomètres au sud de Bagdad. "J'ai été enlevé le 20 octobre et détenu ensuite dans une maison à Latifiyah où se trouvaient dans la chambre à côté deux Français dont j'entendais les voix", a indiqué Ahmad Abdel Aziz Mohamad. Cet homme de 47 ans, marié à une Irakienne, a affirmé que les deux Français étaient toujours détenus au même endroit lorsqu'il a été libéré, le 13 novembre. "J'entendais les ravisseurs parler le soir dans une salle à côté. L'un d'eux a dit, +déplaçons les Français à Falloujah+, mais quelqu'un d'autre a dit, +non, ce sera dangereux+, c'est comme ça que j'ai eu confirmation qu'ils étaient Français", a-t-il dit. Deux journalistes français, Christian Chesnot et Georges Malbrunot, sont retenus comme otages en Irak depuis le 20 août. Un groupe armé d'obédience islamiste sunnite, l'Armée islamique en Irak, a revendiqué leur enlèvement. Leur chauffeur Mohammad Al-Joundi, qui avait disparu en même temps qu'eux, a été retrouvé pendant l'offensive de l'armée américaine lancée le 8 novembre sur la ville de Falloujah. Mercredi, le ministre des Affaires étrangères français Michel Barnier avait dit avoir obtenu récemment des indications selon lesquelles Chesnot et Malbrunot ne se trouveraient pas à Falloujah. Leur vie "n'est pas en cause", avait-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com