Sergio Telles: Fragments d’amour





Du Palais Kheïreddine au cœur de la médina à la Galerie Fine Art à Sidi Bou Saïd rien n’a attisé la flamme de l’artiste brésilien Sergio Telles. Depuis 1954, le peintre S. Telles peint. Son rêve est de saisir les belles images, les beaux moments… Bref d’arrêter le temps qui s’écoule. Des années déjà se sont succédé et le diplomate cohabite paisiblement avec le peintre. Sergio Telles, l’actuel ambassadeur du Brésil en Tunisie, a choisi de mener, parallèlement à sa carrière diplomatique une carrière artistique. Jeune, Sergio Telles, l’étudiant en droit, a frappé à la porte des arts plastiques. Figuratif, Telles a opté pour des thèmes classiques: les marchés, les souks, la nature morte, les portraits, les paysages… De 1986 à 1989, il a séjourné en Tunisie en tant que peintre et le voilà de nouveau sous cette lumière tunisienne sous une autre casquette : la diplomatie. Sur les hauteurs de Sidi Bou Saïd, là où il a choisi de résider, Sergio Telles a placé son chevalet avec doigté et virtuosité, il manie les toiles… Observateur attentif, il peint ces silhouettes qu’il a croisées avec délicatesse et poésie. Ses tableaux traduisent son amour, son attachement à tout ce qui est naturel, vivant et surtout l’humain. «Le vent et la lumière s’amusent sur les terrasses de Sidi Bou Saïd dans l’été tunisien. Ils forment, déforment, réforment des ruelles, des ombres, des profils comme les dunes qui dissimulent la vie, soufflent les pas dans les ocres des sables, dément le bleu des mirages», souligne ce peintre brésilien qui a succombé sous le charme de notre pays. Pour découvrir la Goulette, la mosquée de Sidi Bou Saïd, le café Sidi Chabaâne et d’autres tableaux portant l’odeur de la Tunisie, rendez-vous à l’exposition de ce peintre-diplomate à la Galerie Chérif Fine Art à Sidi Bou Saïd, à partir de ce jeudi et jusqu’au 10 janvier 2005. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com