5.000 soldats à l’assaut de Jabella





• Un deuxième dignitaire sunnite tué en l’espace de 24 heures Le soutien international au processus politique voulu par le gouvernement irakien transitoire n’a pas affecté la violence sur le terrain notamment contre les chefs sunnites tandis que 5000 soldats ont lancé l'assaut de Jabella à la recherche de Zarqaoui. Le Quotidien - Agences Une force de 5.000 soldats américains, britanniques et irakiens a lancé hier une offensive d’envergure contre des résistants au Sud de Bagdad, selon un communiqué militaire. Des Marines et une unité d’élite irakienne “ont lancé une vaste opération sur Jabella, dans le centre du pays, aujourd’hui, dans le cadre d’une campagne dans la province de Hilla”, précise le communiqué. Jabella est un petit village qui se trouve entre les deux principales routes qui mènent de Bagdad vers le Sud, près de la ville de Babel et qui constitue l’une des zones les plus dangereuses du pays, appelée aussi le “triangle de la mort”. Selon un responsable de la Garde nationale, l’opération vise l’islamiste Zarqaoui qui, selon des renseignements, se trouve dans cette région. Par ailleurs, un dignitaire religieux sunnite, membre du Comité des Oulamas, a été assassiné hier par balles au Nord de Bagdad, ont indiqué un parent et des sources médicales.Lundi, un dignitaire religieux sunnite, également membre du Comité des Oulemas, avait été assassiné par balles dans la ville septentrionale de Mossoul, selon une source médicale. Le Comité des Oulemas (sunnites) a appelé les Irakiens au boycott des élections prévues le 30 janvier. Entre-temps, à Bagdad, l’ambassade des Etats-Unis a annoncé qu’une bombe artisanale avait été découverte dans un avion de ligne en Irak. A Ramadi, cinq personnes ont été tuées dont trois enfant, par la chute, hier, de trois obus sur une habitation à proximité d’une position américaine dans le centre de la ville. Les combats se sont poursuivis en Irak ces dernières 48 heures entre forces américano-irakiennes et résistants dans la plupart des bastions sunnites. L’armée américaine a annoncé la mort de sept de ses soldats lors de cette période dans le pays.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com