Unification des syndicats de l’enseignement supérieur : Les mécontents sollicitent l’arbitrage de la CISL et du BIT





Tunis-Le Quotidien De nombreux syndicalistes opposés aux «Congrès d’unification» des syndicats de base de l’enseignement supérieur non-conformes aux décisions de la récente commission administrative de l’UGTT consacrée à la restructuration ont appelé, en marge d’une journée d’étude sur la crise de la représentativité syndicale dans le secteur de l’enseignement supérieur, à recourir à l’arbitrage de la Confédération Internationale des Syndicats Libres (CISL) et du Bureau International de Travail (BIT) afin de trancher sur les «dépassements» enregistrés en matière d’unification des syndicats de l’enseignement supérieur. Les participants à cette journée d’étude organisée par le syndicat des professeurs de l’enseignement supérieur et des maîtres de conférences ont estimé que l’unification telle que menée par la Direction de l’UGTT est «illégale» d’autant plus qu’elle exclut la majorité des catégories des universitaires en appelant à appliquer à la lettre les décisions de la Commission administrative de juillet dernier. Une source digne de foi nous précise que cette journée d’étude sera talonnée par plusieurs conférences à Sfax et au centre du pays dans le cadre d’une large consultation visant à créer une coordination entre les différentes parties concernées. Au cas où la Direction de la Centrale syndicale ne satisfait pas la requête des mécontents, en l’occurrence les professeurs, les maîtres de conférences, les technologues et les agrégés, ces catégories envisagent de créer un «syndicat indépendant qui émane des structures». Ce choix demeure un ultime recours pour les universitaires mécontents d’autant plus qu’il est «risqué». En témoigne l’expérience du syndicat indépendant créé par M. Taher Chaïeb, ancien S.G. du syndicat des professeurs de l’enseignement supérieur et des maîtres de conférences, vers la fin des années 80 qui s’est soldée par un échec. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com