Bargouthi : Katzav n’exclut pas la possibilité de grâce





Al Qods occupée - AFP Le président israélien, Moshé Katzav n’exclut pas a priori la possibilité de grâcier le dirigeant palestinien Marwan Bargouthi, condamné à la prison à vie par Israël, si une requête en ce sens est présentée. “Bargouthi est un assassin qui a été condamné à la prison à vie. Si une demande de grâce est présentée, je l'examinerai”, a déclaré Katzav dans une entretien publié hier. Au journal qui lui demande ce qu’il ferait si un recours en grâce de M. Bargouthi lui était présenté, avec l’aval du gouvernement israélien, ainsi que le veut la loi, Katzav a répondu : “C’est une situation hypothétique. On avance l’argument qu’Arafat est mort et que (Bargouthi) veut se présenter (à la Présidentielle palestinienne). Le fait qu’il veuille se présenter ou qu’il ait une chance d’être le chef de l’Autorité palestinienne ne justifie par la grâce”. Mais, a-t-il ajouté, si on me soumet une demande de grâce en bonne et due forme, j’examinerai les arguments en sa faveur et alors je prendrais une décision”. Si Bargouthi “veut être candidat”, il peut l’être. Cela ne dépend pas de la grâce”, a-t-il ajouté. Il a toutefois estimé que les arguments avancés jusqu’ici en faveur de la grâce n’étaient pas convaincants. “J’examine toute demande de grâce. Les arguments qui ont été soulevés jusqu’ici à son sujet, à mes yeux, ne sont pas valables”, a-t-il souligné. A noter que Bargouthi s’est officiellement présenté à la présidentielle palestinienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com