Jeunes et astrologie : La plupart ont la tête dans les étoiles





“Dis moi quel est ton signe, je te dirai qui tu es”. Ces propos semblent être vrais d’autant plus que les jeunes peuvent régler leur fréquentation en fonction des signes astrologiques. L’astrologie, le culte des astres et l’hermétisme sont, a priori, des mots qui ont leur place dans la vie juvénile. Tunis -Le Quotidien A l’heure même où les sciences exactes et les technologies battent leur plein, les coups d’œil sur les prévisions du jour restent de mise. Ces deux domaines qui font, au premier abord, partie de deux glossaires différents sont conçus par la jeune gent de manière harmonieuse. Abir, 17 ans, confirme une partie du constat. La jeune élève est une fan des prévision astrologiques. “La plupart du temps les prévisions se concrétisent. Cela dit, si je lis l’horoscope, c’est parce que je crois à la science des astres tout comme je crois aux autres sciences”, dit-elle. Toutefois, Abir ne croit pas sur parole tout ce que révèlent les astres. Pour elle, tout est relatif en matière d’astrologie. “Je suis du signe Verseau. Les astres prévoient que je ne devrais pas m’entendre avec ceux qui sont nés sous le signe du Lion, ce qui n’est pas vrai. Certes, les grands traits sont communs chez les personnes du même signe, mais il y a d’autres critères qui entrent en considération: l’éducation, l’environnement et les événements qui influent sur la vie de chacun”, ajoute-t-elle. Contrairement à Abir, d’autres ne croient pas du tout aux prévisions. Ils sont toutefois curieux de connaître les caractéristiques des signes astrologiques. Sawsen, 18 ans, élève, s’intéresse à l’astrologie en tant que science. “L’astrologie est une étude qui se plie à des règles. Je peux être tout à fait rationnelle, tout en croyant aux influences astrales. Cela dit, je ne crois pas aux prédictions et aux prévisions. Je ne peux pas admettre que des millions et des millions d’êtres humains qui ont le même signe que moi puissent vivre les mêmes événements… C’est absurde!”, dit-elle. L’une des caractéristiques de la Vierge est la logique. Sawsen est née sous le signe de la Vierge et elle est “logique” dans ses croyances astrales! “J’aime lire les caractéristiques de mon signe et de celui de mes proches pour avoir une idée sur les grands traits de leur personnalité. D’ailleurs, je trouve cette initiative porteuse car elle m’aide à comprendre les autres et de trouver la clé pour faire face à certaines situations”, explique Sawsen. Inès, 18 ans, également élève, ne croit pas du tout aux astres. Pour elle, ce n’est qu’une sorte de charlatanisme. “Je sais quel est mon signe. En dehors de cela, je ne crois pas du tout à ce charabia. Il n’y a que Dieu qui sait ce qui va se passer demain”, dit-elle. Khaled Sammeri, élève et footballeur, croit absolument ce que lui prédisent les astres. “Il n’y a pas de mal à jeter un coup d’œil sur l’horoscope. C’est une science qui a ses règles. Franchement, avec moi, cela a toujours marché. Toutes les prévisions concernant mon signe se concrétisent. Et je trouve par ailleurs que je corresponds totalement au profil du signe Cancer”, dit-il. Certains préfèrent ne pas savoir ce qui va se passer. Les prédictions peuvent parfois jouer sur leur moral. “Quand j’ouvre le journal dans la page des horoscopes et que je lis ce qui est prévu pour le signe du Gémeaux, je planifie ma journée inconsciemment en fonction des prévisions qui concernent les Gémeaux. Je reconnais que cela me dérange car parfois, je reste de mauvais poil quand on me prédit quelque chose de pas bien. Je préfère donc m’abstenir et ne rien sa-voir”, dit-il. Mohamed Mouhab, élève en première année, ne croit pas du tout aux horoscopes dans la mesure où ceux-ci ne sont pas crédibles. “Je ne dirais pas que je n’ai jamais consulté mon horoscope. Mais quand je vois inscrits les chiffres du jour et les couleurs du jour, je comprends que c’est du n’importe quoi. Ce n’est pas donné de prévoir. Or, ce ne sont pas les astrologues et les spécialistes qui rédigent ce contenu. Du coup, je ne crois pas du tout ces prévisions rédigées à la va-vite”, dit-il. A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com