Volley – Ball/ Nationale A (9ème J.)/ Les leaders à l’abri





Encore une journée «plate» où le scénario des matches semble écrit d’avance tant cette compétition souffre d’un déséquilibre criard des forces. Peut-être qu’il y aura quand même quelque chose à se mettre sous la dent du côté du Cap-Bon avec un ASH - CSHL important pour le bas de tableau et un COK - EST non dénué de curiosité, notamment du côté des gars de Bab Souika qui, suite à la dernière défaite subie à domicile face à la Saydia, ont remercié leur staff technique. Ainsi, l’ex coach du CSS, il y a deux ans, Khaled Keskes, a-t-il été appelé à la rescousse en remplacement de Néjib Laâmiri. Décidément les choses ne semblent pas aller comme on le voudrait du côté du Parc B, tous sports confondus, même s’il n’en reste pas beaucoup. De toute façon les Sang et Or espèrent créer une certaine forme de choc psychologique afin de hisser l’équipe parmi les ténors de la compétition. Et cela passe par un résultat probant dès cet après-midi à Kélibia au risque de voir les poursuivants se rapprocher dangereusement. Mais le COK ne l’entend sûrement pas de cette oreille puisque ses joueurs ont des visées autrement plus ambitieuses. Non loin de là, l'A.S.Haouria accueille le CSHL dans l’optique de rejoindre son adversaire du jour au classement. Mais le CSHL ne se présentera pas en victime expiatoire dans sa quête de la course à l’une des six premières places qualificatives au play-off. Et quand on sait que les équipes qui le devancent seront à rude épreuve, comme on l’a vu pour l’EST, il y a de quoi entretenir l’espoir. Quant au TAC, 5ème ex aequo avec l’EST, il y a de très fortes chances qu’il laisse des plumes face à un champion en titre, blessé par le revers concédé à Sousse face au nouveau leader. Il y a donc très fort à parier que le CSS se fera pénitence dès ce soir pour reprendre sa marche en avant. Le tombeur du CSS fera lui aussi face à une tâche plutôt aisée en se rendant à la Marsa. En effet, bien que se situant à l’affût des places menant au play-off, les Marsois ont laissé échapper une belle opportunité en se déplaçant chez le nouveau promu radésien. La nette défaite subie par les Banlieusards du nord (3-1) dénote de l’inconstance du rendement de l’équipe qui risque de connaître la même mésaventure face à l’ESS cet après-midi. Enfin, l’autre équipe en forme du moment, la Saydia, devrait évoluer sur du velours à domicile en offrant l’hospitalité à la lanterne rouge. Face à une équipe qui n’arrive pas à digérer le rythme de la Nationale A, la Saydia ne devrait pas être freinée dans son ascension vers le podium. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com