Démantèlement du “groupe de la mort”





Gaza - AFP Les responsables de la sécurité palestinienne ont démantelé une unité du service de la sécurité préventive, connue sous le nom de «groupe de la mort», car elle semait la terreur parmi les habitants de la Bande de Gaza, a-t-on annoncé hier de source officielle. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des réformes des différents services de sécurité présents dans les territoires occupés. «Le département de la protection et de la sécurité, qui relève de la sécurité préventive et que les citoyens qualifient de «groupe de la mort», a été démantelé car il est devenu indésirable», a déclaré Rachid Abou Chbak, chef de la sécurité préventive, lors d’une conférence de presse à Gaza. Les 70 membres de cette unité «seront répartis dans d’autres unités de ce service», a-t-il ajouté. «La Direction palestinienne est très sérieuse dans sa volonté de réexaminer la situation sécuritaire sur la base du respect des lois et des souhaits des citoyens de bénéficier de la sécurité», a-t-il dit. Cette unité avait pour mission, avant le début de l’Intifadha en septembre 2000, de protéger les responsables palestiniens. Mais depuis, ses membres échappent à tout contrôle et mènent des attaques armées et des enlèvements. Abou Chbak a indiqué en outre que le mouvement Fatah avait formé une commission spéciale pour avoir un contact direct avec les différents groupes du mouvement, dont certains échappent parfois à son contrôle.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com