Entreprises : Création d’un «Centre d’Excellence» pour soutenir les porteurs de projets innovants





Dans l’objectif de stimuler davantage la création d’entreprises innovantes, un nouveau projet devrait démarrer au cours du 1er trimestre de 2005 visant la création d’un “Centre d’Excellence”. Ce Centre servira de structure de soutien aux porteurs d’idées et de projets innovants. Tunis- Le Quotidien Ce projet qui se situe actuellement dans sa dernière phase préparative sera piloté par l’Agence de Promotion de l’Industrie (API) qui a été retenue par la Commission européenne comme partenaire parmi d’autres (Angleterre, Italie, Chypre, Malte, Palestine, Liban, Egypte et Maroc) pour piloter le “Projet méditerranéen pour le développement de l’innovation” (Med.Pride) au niveau de la Tunisie. M. Mohamed Arfa, le chef exécutif du projet à l’API, a indiqué à cet effet, lors d’une journée promotionnelle organisée hier à Tunis , que ce Centre d’excellence figure parmi d’autres, répartis dans les différents pays concernés par le Med.Pride. Il va permettre de créer un réseau méditerranéen qui facilitera la coopération et le transfert des technologies et du savoir-faire. Le chef du projet a indiqué d’autre part que le Centre d’excellence a pour objectif de développer un guide méthodologique de soutien à la création d’entreprises en Tunisie. Ce guide a été développé en Italie et comporte notamment un ensemble d’outils et d’instruments de sélection des porteurs de projets selon une grille d’analyse scientifique et qui porte uniquement sur les entreprises innovantes qui font appel aux nouvelles technologies. “Il faut noter à ce niveau que les Italiens ont mis en place ces outils pour toucher notamment les chômeurs”, précise le responsable de l’API. Et d’ajouter que la Tunisie va adopter cette technique à travers le Centre d’excellence pour cibler, entre autres, les diplômés du supérieur. Le deuxième volet du projet comporte le développement d’un kit d’outils et une méthode de consultance en innovation et ce en collaboration avec le Centre d’innovation de l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne. Notons qu’une équipe, formée de 27 cadres de l’API, d’ingénieurs de la task force du Programme de Modernisation de l’Industrie ainsi que des consultants de bureaux privés, a été constituée pour veiller à l’exécution de ce projet. H.G


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com