Protection de l’environnement : Haro sur les piles usagées !





Le président de la Commission nationale de propreté et de l’esthétique de l’environnement, M. Mehdi Mlika, a donné hier une conférence de presse pour présenter la campagne nationale de la collecte des piles usagées ainsi que le projet présidentiel d’embellissement des villes par la mise en place d’un monument spécifique à chaque gouvernorat. Tunis-Le Quotidien Près de 50 millions d’unités de piles de toutes sortes provenant du circuit légal et parallèle sont jetées annuellement dans la nature ou parmi les déchets ménagers, soit l’équivalent de 800 tonnes de produits toxiques et dangereux. Le projet présidentiel prévoit la mise en place d’un système de récupération des piles usagées à travers la création d’un réseau de collecte au niveau des écoles. Des récipients seront placés à l’intérieur des écoles pour permettre aux écoliers de déposer les différentes piles. Des encouragements aux élèves les plus entreprenants ont été prévus. Le premier objectif de cette campagne est de stocker d’ici 2009 environ 10 à 15% des piles usagées. M. Mlika a noté, à cet effet, que les Français récupèrent 10% des piles jetées tandis que les Belges détiennent la palme avec le pourcentage le plus élevé, soit 60%. Le président de la Commission nationale de propreté et de l’esthétique de l’environnement précise, par ailleurs, que le traitement des piles usagées, qui permet la séparation des produits toxiques, corrosifs et inflammables (manganèse, mercure, plomb, lithium et autres produits...), est pour le moment très coûteux et nécessite des investissements énormes. L’Europe dispose uniquement de deux centres de recyclage des piles usagées. M. Mlika a, d’autre part, annoncé le lancement d’un projet présidentiel d’embellissement des entrées des gouvernorats par la mise en place d’un monument spécifique à chaque région. C’est ainsi qu’à titre d’exemple, Hammamet sera embellie par un monument représentant un jasmin, Sousse par une sorte de perle et d’olivier, l’Ariana par une rose, Tozeur par un monument représentant l’œuvre du grand poète Aboul Kacem Chebbi. M. Mlika a expliqué que tous les monuments auront une dimension particulière avec une quinzaine de mètres de hauteur et une vingtaine de mètres de diamètre. Il a appelé les artistes à contribuer à la réussite de ce projet en faisant preuve d’imagination et en participant à sa concrétisation. M. Mlika a annoncé, en outre, la création d’un Prix présidentiel pour une dizaine d’œuvres se rapportant à l’esthétique et à la propreté à l’instar du meilleur espace vert, du meilleur syndic, du meilleur comité de quartier, de la meilleure école, du meilleur projet innovant en matière d’environnement. Les prix seront décernés le 20 décembre de chaque année. M. Mlika avait auparavant annoncé que le programme de collecte des déchets plastiques se poursuit dans les meilleures conditions. Il permet la collecte annuellement de 6.000 tonnes de déchets et la création d’une centaine de postes d’emploi. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com