Accidents en milieu scolaire : La sonnette d’alarme !





• 46.113 accidents et 180 décès recensés en 2002-2003 Le milieu scolaire est-il devenu le théâtre où se multiplient de plus en plus les accidents parmi les élèves et étudiants ? Les statistiques confirment cette tendance et tirent la sonnette d’alarme. Tunis-Le Quotidien D’après les registres de la Mutuelle des Accidents Scolaires (MAS) de la Tunisie, le phénomène des accidents qui surviennent en milieu scolaire attire l’attention. A regarder les statistiques de l’année scolaire 2002-2003, on peut constater que la situation deviendrait plus préoccupante si des mesures de sensibilisation et d’encadrement plus pointues ne sont pas mises en œuvre. Durant cette période on a recensé en effet 46.113 accidents dans tous les établissements publics ayant causé des dégâts physiques d’une gravité assez variable. Ce chiffre qui ne concerne que les accidents qui ont fait l’objet de déclaration adressée à la MAS comportent entre autres plus de 180 cas de décès dont la grande majorité sont survenus durant les cours d’éducation physique où l’on a dénombré plus de 23.484 accidents. Viennent ensuite les accidents enregistrés au cours des heures de recréation dont le nombre a frôlé les 16 mille cas. Selon les responsables auprès de la Mutuelle, le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur et le nombre des accidents est en perpétuelle croissance d’une année à l’autre. Ces accidents qui coûtent à l’Etat des sommes considérables à titre d’indemnisations, devraient faire l’objet d’une étude. Il y a une tendance dans un nombre très important de lycées et d’écoles à négliger les dispositifs de prévention contre les risques d’accidents. Cette négligence coûte des centaines de milliers de dinars chaque année pour rembourser les dégâts qui en résultent note-t-on auprès de la MAS. La Mutuelle qui compte plus de 2 millions 200 mille adhérents entre élèves et étudiants de différents niveaux procède ainsi à la sensibilisation des directions des établissements éducatifs à s’initier davantage à la prévention et à la mise en place d’un cadre éducatif plus sécurisé. Une étude est actuellement en cours d’élaboration par la Mutuelle pour tracer une carte des accidents les plus courants dans les différentes institutions éducatives du pays qui servira par la suite comme base d’intervention pour la sensibilisation et l’encadrement. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com