Basket/ Nationale A (1ère Phase – 13ème J.) : Dhifallah frappe de nouveau





La deuxième journée retour a un tant soit peu extrait la compétition de son ronron soporifique. Avec à la clé une victoire significative du CA dans le fief même du leader et l’humiliant revers de l’EOGK à Bizerte. A Monastir donc, il ne restait à jouer que 3 secondes (chronomètre bloqué). Le score était de 67 partout et l’USM bénéficiait de deux lancers-francs que Zied Jaâfar se faisait un plaisir de transformer en points (69-67). Les locaux étaient tenus de gérer judicieusement cette précieuse avance. Mais comme lors de la finale de championnat de l’exercice écoulé, un panier venu d’ailleurs (qu’on croyait, à jamais, impossible à rééditer) signé par le même joueur, ou son séraphin protecteur, ce futé de Dhifallah (nouvelle heureuse fortuite ou véritable maestria?), a offert la plus belle victoire clubiste jusqu’ici, puisqu’obtenue de manière retentissante et, de surcroît, aux dépens du leader. Celui-ci, malgré ce faux-pas ne devrait nullement nourrir une quelconque appréhension, cette défaite faisant tout simplement partie des règles du jeu et n’étant pas consécutive à de préoccupantes carences. Ce succès clubiste a été parfaitement mis à profit par la JSK qui rejoint ainsi à la première place l’USM. Les Kairounais ont été sans pitié face à un méconnaissable CSC. Pourtant, les locomotives ont atteint la mi-temps avec un petit passif de 4 points (40-44). Mais curieusement, et tout au long du troisième quart-temps, les Trabelsi et consorts n’ont marqué que 4 misérables points, faisant n’importe quoi sur le parquet. Que s’est-il passé au juste? Y eut-il des défaillances à profusion en même temps? Ou une soudaine démission des joueurs? Ou ces derniers ont-ils tout simplement subi la loi implacable des Kairouanais? Toujours est-il que l’écart a vertigineusement grimpé, avoisinant les 50 points. On s’inquiétait un peu de la frilosité constatée ces derniers temps dans les rangs nabeuliens. Mais les Potiers ont mis un point d’honneur à rasséréner leurs fans en remportant une victoire éloquente au détriment d’un sérieux candidat au play-off, l’ESS, décidément décevante lors des rendez-vous cruciaux. Un autre ensemble ne fait, lui aussi, que décevoir, désabuser et désappointer ses supporters. Il s’agit de l’EOGK qui s’est fait malmener comme un néophyte. S’il est vrai que comme l’attestent les techniciens, quand Marouène Lahmar (encore amoindri par sa blessure) ne va pas, tout grince dans la machine goulettoise, il n’en est pas moins certain que les autres joueurs doivent prouver ce qu’ils valent réellement. Sur le terrain, les Cabistes ont été admirables de cran, de volonté et surtout d’application. Ils ont régulièrement mené au score à la fin de chaque quart-temps (21-14), (44-37), (61-56) et (77-74). La seule fois où les Goulettois sont venus au score, c’était à 1’45’’ de la fin du troisième quart-temps (56-56). Mais c’était feu de paille. Mous comme une passoire, ils ne firent rien de bon, d’autant plus que les Bizertins ont exploité à bon escient la principale faiblesse des banlieusards, à savoir le jeu intérieur, grâce au travail méticuleux de leurs deux pivots, certes limités techniquement, mais très efficaces grâce à leur jeu simple. Ce revers goulettois a profité aux Zahrois qui, à la faveur de leur victoire aisée sur le Tacapes (qui s’est présenté avec 6 joueurs seulement), a rejoint l’EOGK à la 6ème place. Enfin, l’ESR, de plus en plus maîtresse d’elle-même, a le plus logiquement totalisé 27 points d’écart face à un DSG qui a vécu un premier quart-temps cauchemardesque (2 points seulement marqués). Wahid SMAOUI ______________ * Résultats USM - CA (69-70) CSC - JSK (61-102) SN - ESS (78-63) ESR - DSG (89-62) CAB - EOGK (77-74) EZS - Tacapes (81-63) * Classement 1) USM 24 pts - ) JSK 24 pts 3) CA 23 pts - ) ESR 23 pts - ) SN 23 pts 6) EOGK 19 pts -) EZS 19 pts 8) ESS 18 pts -) CSC 18 pts 10) DSG 15 pts - ) CAB 15 pts 12) Tacapes 13 pts


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com