Conférence de paix en G.B. : Israël met les batons dans les roues





Londres-Agences La Grande-Bretagne a reçu l'aval des Etats-Unis pour la tenue éventuelle d'une conférence sur la paix au Proche-Orient au début de l'année prochaine à Londres, écrit le Daily Telegraph, mais, de source politique israélienne, on déclare que l'Etat juif n'y est pas favorable. Le Premier ministre britannique, Tony Blair, discutera des détails de cette conférence avec les dirigeants israéliens et palestiniens lors d'une visite au Proche-Orient en décembre, croit savoir le Daily Telegraph de source diplomatique haut placée. Blair, qui fait d'un règlement de ce conflit une «priorité» de sa politique étrangère, avait évoqué la question avec le président américain George Bush le mois dernier à Washington. La conférence pourrait, selon le Daily Telegraph, être annoncée après l'élection du successeur de Yasser Arafat à la présidence palestinienne le 9 janvier, si elle se solde par la victoire du Premier ministre modéré Mahmoud Abbas et non par celle de Marouane Barghouti.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com