C.S.H.L.-E.O.G.K. (0-0) : Un bon point pour les visiteurs





Le résultat de parité qui a sanctionné les débats entre le CSHL et l’EOGK démontre, tout d’abord, l’égalité des forces en présence, mais aussi la carence persistante de leurs lignes offensives. En effet, les deux équipes, après leurs nuls de la journée précédente sont restées muettes lors de leur confrontation à cause essentiellement d’une faiblesse criarde au niveau de l’attaque. Ce constat s’est vérifié dimanche, les deux antagonistes, malgré un volume de jeu assez intéressant de part et d’autre, ne sont pas arrivés à concrétiser les occasions de but, faute d’attaquants capables de mettre le ballon au fond des filets. Cette indigence reste le principal souci des Hammam-Lifois et le leur adversaire du jour. Néanmoins, pour cette rencontre, ce sont les Banlieusards du nord qui ont fait la meilleure affaire en récoltant un point précieux en déplacement et surtout en tenant le CSHL à distance à trois points. Si les poulains de Ali Kaâbi peuvent être satisfaits de ce résultat, ceux de Khaled Hosni en sont très déçus car il constitue pour eux un véritable échec. A propos du match proprement dit, il a été équilibré dans son ensemble et les occasions partagées de part et d’autre, notamment en deuxième mi-temps au cours de laquelle l’arbitre Atef Yaâcoubi a fermé les yeux sur une faute de main flagrante de Fkih qui aurait mérité la sanction suprême. Durant le dernier quart-d’heure, Zadi a failli surprendre Ben Thabet, mais son heading heurta la transversale. Les dernières minutes du match virent les locaux se lancer carrément à l’attaque sans pouvoir tromper l’excellent Yazidi qui a annihilé toutes leurs tentatives. Encore une fois, comme l’a affirmé le coach hammam-lifois Khaled Hosni la carence offensive a joué un mauvais tour à son équipe, qui ne peut continuer à jouer sans véritables attaquants, sous peine de connaître d’énormes difficultés le reste de la saison. Moncef SEDDIK ______________ Leurs Impressions * Khaled Hosni (Entr. CSHL) «Une 1ère mi-temps méconnaissable des miens que je ne m’explique pas. En 2ème mi-temps nous avons joué avec nos moyens, mais ce n’était pas suffisant pour faire la différence. Il est plus que temps de renforcer l’effectif avec le recrutement d’attaquants efficaces...» * Ali Kaâbi (Entr. EOGK) «Je ne suis nullement content du résultat. Nous aurions mérité de gagner par au moins 2-0. J’estime que nous avons perdu trois points que nous aurions amplement mérités au vu des nombreuses occasions qui nous ont été offertes». M.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com