La CIA très pessimiste





Le Quotidien-Agences Selon le “New York Times” paru hier, le directeur sortant du bureau de la CIA en Irak et un conseiller du chef de l’Agence américaine du renseignement ont transmis à leurs supérieurs des conclusions très pessimistes sur la situation dans ce pays. Dans un compte-rendu secret envoyé fin novembre, le Directeur de ce bureau qui a passé un an en Irak, a prévenu que la situation risquait d’empirer avec une augmentation de la violence notamment “religieuse”, à moins que le gouvernement irakien ne consolide son autorité et reconstruise l’économie du pays, selon des responsables qui ont eu connaissance de ce rapport. Son identité n’a pas été révélée, mais les sources du New York Times le décrivent comme quelqu’un de très reconnu dans le milieu du renseignement. Par ailleurs, Michael Kostiew, conseiller du nouveau chef de la CIA Porter Goss, s’est également rendu en Irak et a fait un compte-rendu assez sombre aux autres agences de renseignement américain, selon ces sources. Les deux présentations sont beaucoup plus pessimistes que l’image présentée d’ordinaire par l’administration américaine, ce qui pourrait indiquer que Peter Goss est prêt à entendre des points de vue différents sur l’Irak, estime le “New York Times”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com