Israël finance secrètement les colonies : Démantèlement à trompe-l’œil





Les autorités israéliennes ont fourni en sous-main un appui massif aux colonies sauvages, créées sans autorisation, selon un rapport officiel publié hier par le quotidien Haaretz. Le Quotidien-Agences Aussi bien l’armée que différents ministères ont fourni une aide financière de plusieurs millions de dollars pour établir et renforcer des avant-postes, selon un rapport israélien. C’est ainsi que l’armée garde ces colonies sauvages, que le ministère des Infrastructures leur fournit l’électricité et que le ministère de l’Education finance les jardins d’enfants qui y ont été établis. Selon le rapport, des responsables militaires censés faire évacuer ces colonies ont conclu des accords tacites avec les colons pour les maintenir sur place. Le rapport a été établi par une ancienne responsable du ministère de la Justice, Me Talia Sasson, chargée par le Premier ministre Ariel Sharon d’examiner le statut juridique de ces points de colonisation contestés. Une centaine de colonies sauvages sont toujours en place en Cisjordanie malgré l’engagement d’Israël à les démanteler, selon un récent rapport du mouvement anti-colonisation israélien la paix maintenant. Au total, 96 de ces points de colonisation sont toujours en place et seuls trois ont été démantelés ces dix derniers mois, selon le rapport. Cinquante et un de ces avant-postes ont été construits après l’entrée en fonctions de Sharon en mars 2001. Les autorités chiffrent a seulement 28 le nombre de colonies «non autorisées» depuis mars 2001, les autres ayant obtenu à posteriori leur aval. Sharon s’est engagé à démanteler toutes les colonies sauvages créées depuis son accession au pouvoir, conformément à la feuille de route, le dernier plan international de règlement du conflit israélo-palestinien en date. La Communauté internationale considère les implantations juives dans les Territoires palestiniens occupés comme illégales, qu’elles aient ou non été approuvées par le gouvernement israélien. Le secrétaire d’Etat américain Colin Powell s’était dit déçu en juillet par le nombre insuffisant des colonies démantelées.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com