Aéroport Enfidha : 7 concessionnaires se bousculent au portillon





La présélection pour le choix de l’entreprise qui sera chargée de la réalisation de l’aéroport Enfidha a abouti à une liste de sept concessionnaires. Il s’agit d’entreprises européennes et américaines renommées à l’échelle internationale. Tunis-Le Quotidien Après le lancement d’un appel d’offres au début de cette année relatif à la sélection de l’entreprise ou du groupe qui sera chargé de la construction de l’aéroport international d'Enfidha, plusieurs offres internationales sont arrivées au Ministère des Technologies de Communication et du Transport, qui suite à une présélection a limité le choix sur liste à sept concessionnaires internationaux. Il s’agit, en effet, de certaines entreprises, essentiellement, européennes et américaines avec un groupe sud-africain et deux autres turcs. La liste englobe une société allemande spécialisée dans le domaine, la société française “Aéroport de Paris”, un consortium américano-italiano-argentin, un partenariat entre deux sociétés mexicaines, ainsi qu’une société sud-africaine baptisée “Airport Compagny South Africa” et deux groupes spécialisés dans le domaine de la construction des aéroports. La sélection finale de l’entreprise qui sera chargée de la construction et de l’exploitation de l’aéroport Enfidha est prévue avant la fin de cette année alors que les travaux seraient entamés au début de l’année 2005. Il y a lieu de souligner que la construction de ce nouvel aéroport international a été décidé par le Président de la République, pour alléger l’activité de l’aéroport Tunis-Carthage, et surtout se rapprocher des plus grandes zones touristiques du pays à savoir Hammamet et Sousse. Le coût global prévu pour ce projet est de près de 600 millions de dinars, alors que les capacités d’accueil de l’aéroport sont estimées à près 30 millions passagers, ce qui le qualifie du plus grand aéroport dans la région. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com