Drôle de justice/ “J’ai fait torturer mon chien”





Un juge danois chargé de statuer dans une affaire de torture d’un animal domestique dont l’accusé est un quadragénaire qui, irrité par les aboiements de son chien, n’a pas trouvé mieux que de lui ligoter les pattes et le suspendre à la traverse qui soutient la porte de son appartement. Ce sont les voisins qui ont alerté les agents de la police lesquels sont intervenus pour livrer l’animal. Ensuite, ce sont les associations de protection des animaux qui se sont constituées partie civile devant la justice danoise. Malgré les regrets du quadragénaire, la Cour n’a pas été indulgente avec lui. Il a été condamné à une peine bizarre. Le juge l’a en effet obligé de porter sur le dos une pancarte sur laquelle est écrit : “J’ai fait torturer mon chien”. Le quadragénaire est appelé à porter cet écriteau tous les dimanches pendant deux heures et doit se promener avec dans le zoo de Copenhague, la capitale danoise. La condamnation porte sur une durée de deux mois. Le chien, quant à lui, a été adopté par une famille beaucoup moins sévère avec les bêtes. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com