Incertitude sur le sort de l’otage japonais malgré la découverte d’un corps





Le Quotidien-Agences L'incertitude demeurait hier sur le sort du Japonais enlevé en Irak, des médecins légistes irakiens ayant exclu que le corps d'un Asiatique découvert au nord de Bagdad soit le sien, tandis que deux nouveaux étrangers sont venus s'ajouter à la liste des otages. "Le corps est celui d'une personne à la charpente massive, à la peau sombre. Il a la chevelure clairsemée et une moustache noire. Il porte une chemise et un pantalon blancs et a entre 35 et 40 ans", a déclaré le docteur Doreid Al-Tikriti, de l'hôpital général de Tikrit, la ville où la dépouille a été retrouvée jeudi. Selon lui, la victime a reçu plusieurs balles dans la tête et le corps. Le Japonais Shosei Koda, un routard de 24 ans, enlevé cette semaine en Irak, a une chevelure dense et ne porte pas de moustache, selon les images diffusées par ses ravisseurs. Un autre groupe islamiste a annoncé de son côté le rapt d'un Sri-lankais et d'un Bangladais qui travaillent comme chauffeurs pour une société koweïtienne en Irak. L'Armée islamique en Irak "a affirmé dans un communiqué que les deux hommes avaient été enlevés alors qu'ils s'apprêtaient à entrer à bord de leurs camions dans une base américaine en Irak", a indiqué la chaîne Al-Jazira, montrant des images des deux otages. Les autorités sri-lankaises, qui n'ont pas d'ambassade en Irak, ont demandé à leur mission diplomatique au Liban d'obtenir des informations sur l'otage, alors que le gouvernement du Bangladesh a demandé l'aide du Croissant-Rouge pour confirmer le rapt.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com