Jeanne d’Arc — E.S.S : Des Etoilés confiants!





A Dakar, face à Jeanne d’Arc, l’Etoile Sportive du Sahel négociera l’un des matches les plus importants de la saison. En ce sens que cette rencontre de demi-finale de la Ligue des Champions pourrait conditionner le reste du parcours de l’équipe d'autant qu’elle se trouve confrontée à un calendrier tout simplement démentiel. C’est donc une échéance que Baya et ses coéquipiers doivent prendre très au sérieux pour sauter l’écueil sénégalais et s’assurer dès Dakar d’un résultat probant pour que le match retour de Sousse ne soit pas trop chargé de difficultés. Les Etoilés savant que, pour se dépêtrer des problèmes que pourraient leur poser les Sénégalais évoluant à domicile et hyper-motivés car arrivée à ce stade avancé de la compétition, il leur faudra beaucoup de sobriété, de patience, de lucidité et d’expérience. L’amalgame entre jeunes et moins jeunes doit logiquement permettre à l’équipe menée par un Baya finaud et très rompu à ce genre de rencontres, de réussir le coup. La confiance d’avant match ne suffit pas à elle seule et il appartient aux joueurs de faire preuve de beaucoup de volonté quitte à souffrir sur terre sénégalaise pour ramener un résultat positif. La formation de Jeanne d’Arc n’étant pas une inconnue, Mrad Mahjoub a certainement pris les précautions nécessaires pour enrayer les velléités de l’adversaire et poser le jeu de l’équipe qui aura à faire montre d’efficacité devant les buts adverses. Ceci est d’autant plus important voire décisif car un but marqué à Dakar pourrait s’avérer déterminant. Pas de gros soucis Même si l’entraîneur aurait aimé disposer de toutes ses cartes à l’occasion de cette demi-finale aller, il n’a pas néanmoins à se plaindre puisque à l’Etoile on gère depuis quelque temps l’abondance. C’est ainsi que l’absence de Bouzaïène est vite palliée par la rentrée de Miladi et celle de Mohamed Jédidi par le recours à un joueur étranger supplémentaire qui pourrait être Opara ou Obiakor, à placer aux côtés de Kandia Traoré. La composition de la défense ne pose pas de problèmes même si l’on s’interroge encore sur le sort réservé à Zouaghi, curieusement “mis en quarantaine” par Mrad Mahjoub. A l’entre jeu, les choix sont vraiment très durs si l’on se réfère à l’effectif disponible et à sa qualité intrinsèque. Deux éléments au moins sont incontournables: Baya et Hammi. Et si on leur ajoute le revenant Hakim Bargui, on peut s’assurer de la complémentarité entre les deux récupérateurs et les deux constructeurs (Baya et Traoui). Au dernier rempart, on retrouvera Ejide Austin, absent contre Africa Sport. Le gardien nigérian de l’Etoile offre en effet à l’équipe de la sécurité et donne en corollaire une bonne dose de confiance à ses défenseurs. Formation probable Austin, Frej, Miladi, Sellami, Kalabane, Bargui, Hammi, Traoui, Baya, Traoré, Obiakor. M.E.G. _______________ Mohamed Miladi “Marquer à Dakar” Le latéral gauche étoilé répond toujours présent à chaque appel. En dépit de l’arrivée de Raouf Bouzaïène, ensuite celle de l’ex-Marsois Arouri, Mohamed Miladi n’a rien perdu de son sang-froid et continue son travail au club en véritable professionnel. Tout à l’heure, il sera titulaire. * Comment se présente pour vous cette rencontre? — Ce sera un match difficile car s’agissant d’une demi finale de la plus prestigieuse compétition continentale et de surcroît chez l’adversaire. * Jeanne d’Arc essaiera de faire le plein chez lui. Quels sont les moyens que pourrait opposer l’Etoile? — A chacun ses intentions et à chacun aussi ses armes. Je ne cache pas que nous allons à Dakar pour gagner. Le tempérament de notre équipe est tel qu’on ne peut jouer que pour la victoire. Il est vrai qu’il restera un match retour à Sousse, mais il s’agira pour nous de ramener un résultat positif de Dakar pour prendre option dès ce match. Pour y parvenir, il nous faudra marquer chez l’adversaire. Nous en avons les moyens si l’on se réfère à la qualité de nos joueurs. En outre, pour éviter de subir le jeu de l’adversaire, il est nécessaire d’aller le harceler dans sa zone et c’est là l’une de nos armes que nous ferons valoir à Dakar. * Que connaissez-vous de Jeanne d’Arc? — Cette équipe ne nous est nullement inconnue. Nous avons eu l’occasion de la voir à l’œuvre et nous venons de visionner son dernier match de Ligue des Champions, livré à l’E.S.T à Dakar. Elle constitue un bon ensemble dont le point fort est l’attaque, mais qui demeure vulnérable en défense. A nous de ne pas encaisser de buts et de parvenir à surprendre cette défense adverse. * Quel serait le meilleur scénario? — Prendre l’avantage à la marque et négocier correctement ce match jusqu’aux tout derniers moments. * Confiant? — Et comment?! Nos moyens permettent de disputer ce match avec la meilleure dose de confiance. Mounir EL GAIED


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com