Un peu de pudeur





La pudeur n’a tué personne et ne tuera personne dorénavant. Alors pourquoi persister dans ces atteintes pures et dures à la pudeur? Si on ne se trompe pas; on est bien en plein Ramadan jusqu’à preuve du contraire. Quoique l’attitude vestimentaire de certaines filles d’Eve prouve réellement le contraire. Commençons d'abord par la journée durant laquelle les nombrils continuent à lever “leurs têtes” très haut bafouant le mois saint. Or, c’est un mois saint tel que son nom l’indique. Ensuite, les soirées sont dédiées aux hauts des strings qui continuent également à dépasser les pantalons en forçant par la même occasion la présence des nombrils. Car ces derniers ne jettent pas l’éponge après l’Iftar. Au contraire, ils se multiplient dans les cafés et dans les rues. A telle enseigne que le doute s’installe et on finit par se demander si c’est toujours Ramadan ou bien si l’Aïd est arrivé sans que personne n'en soit au courant. Mais qu’importe lorsque la pudeur est une valeur qui semble avoir plié bagages chez certaines personnes. M. KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com