Béja : Piété, foi et… anbiance ramadanesque





Tunis-Le Quotidien Béja vit à l’heure du Ramadan . Une animation exceptionnelle et particulière marque les souks de la ville qui connaissent chaque jour une affluence telle qu’il est difficile de s’y frayer un passage. Ces hauts lieux du commerce et de la consommation sont visités aussi par des milliers de personnes venues des gouvernorats limitrophes. Ce mouvement incessant s’accroît encore plus durant le week-end. Les uns et les autres sont là, bien sûr pour un bain de foule exotique mais surtout pour acquérir certaines denrées spécifique à la région et notamment les célèbres “Mkharek et Zlebia” béjaoises. Il y a aussi le fromage béjaois doux et salé, en plus de la “goûta” qu’on apprécie beaucoup pour sa pureté et son originalité. Les petits marchands de produits à base de céréales donnent à la rue Khéreddine Pacha l’image de Béja, le grenier de Rome, de Béja l’hospitalité et de Béja la ville toujours accueillante. Ces vendeurs, quoique de plus en plus nombreux, jouissent d’une bonne réputation dans la vente des galettes. Certains sont connus de tous et nous citons à titre d’exemple, les familles Béchrifa, Ben Zlaoui, Lahrech, Marsaoui, Okkez, etc... A cette ambiance s’ajoute celle des agents de la santé publique qui veillent à ce qu’on respecte les directives en la matière. Les agents du ministère du Commerce veillent, quant à eux, à l’application rigoureuse des prix réels. Telle est donc l’ambiance qui règne à Béja pendant le mois de Ramadan. K.G


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com